A certain magical Index (T1) (Kazuma Kamachi)

Un light novel léger, divertissant et plein d’action ! 14/20

Le résumé :

Academy City est une ville étudiante peuplée d’élèves aux pouvoirs plus incroyables les uns que les autres. C’est ici qu’étudie Tôma Kamijô, dont la mystérieuse capacité lui permet d’annuler n’importe quel phénomène paranormal au prix de sa propre chance.

Alors qu’il s’est résigné à vivre sous une mauvaise étoile, son infortune provoque sa rencontre avec la jeune Index. Véritable encyclopédie sur pattes, la nonne aurait mémorisé 103 000 grimoires interdits au service de l’Église.

Embarqué dans une aventure phénoménale, Tôma se retrouve impliqué malgré lui dans les plus grands complots où science et magie s’affrontent sans merci pour la suprématie du monde.

La critique :

A certain magical Index, nous emmène au coeur d’Academy City aux côtés d’Index, personnage mystérieux et atypique puisqu’il s’agit d’une nonne dont la mémoire renferme pas moins de 103 000 grimoires. Sa rencontre avec Toma, jeune homme banal mais néanmoins détenteur d’un pouvoir peu commun, va marquer un tournant dans sa vie et celle du jeune homme qui se va se retrouver embarquer dans de multiples aventures pour le moins périlleuses.

Si l’on peut reprocher aux personnages un manque de profondeur et une psychologie quasi inexistante, les lecteurs à la recherche d’action seront néanmoins servis. En effet, les grandes scènes de combats mêlant magie, science et violence, seront parties intégrantes de ce light novel qui opposera la magie de l’Eglise à la science d’Academy City.

Le style est simple et sans fioritures, comme souvent dans les lights novels et donc accessible au plus grand nombre. Cependant certaines tournures de phrases maladroites viennent parfois embrouiller le lecteur qui se trouve bien en peine de comprendre où veut exactement en venir l’auteur. A noter d’ailleurs que certaines explications relatives à la magie, aux pouvoirs extrasensoriels ou même aux réactions et comportements des personnages sont parfois plutôt alambiqués voir confuses ce qui nuit quelque peu à la qualité générale de l’intrigue, par ailleurs plutôt intéressante.

Néanmoins, et pour tout dire, A certain magical Index, reste tout de même un light novel divertissant qui, s’il ne brille pas par son style littéraire (ce qui n’est d’ailleurs pas la vocation première de ce genre de livre) ou la profondeur de ses personnages, arrive tout de même à accrocher le lecteur grâce à de bons combats et une distinction pour le moins intéressante entre magie et pouvoirs apportés par la science. Par ailleurs, on échappe ici aux stéréotypes et autres clichés souvent et malheureusement rattachés aux personnages féminins dans pas mal de light novel. Et ça c’est déjà une bonne chose !

A conseiller aux adolescents en quête d’une lecture légère, divertissante et pleine d’action !

L’auteur :

Auteur de light novel, Kazuma Kamachi est principalement connu pour son titre A certain Magical Index qu’il publie depuis avril 2004 et pour lequel il a remporté le prix « Meilleur light novel » lors de lédition 2011 de Kono light novel ga Sugoi !

Le détail :

Le texte de Kazuma Kamachi est enrichi des belles illustrations de Kiyotaka Haimura. En effet, le livre s’ouvre et se ferme sur des illustrations couleurs représentant les personnages dans des scènes clés de l’action. Quelques illustrations noirs et blanc interviennent également à intervalles réguliers tout au long du livre.

La parenthèse :

Vous aimez les light novel ? Alors découvrez sans plus attendre les autres titres du catalogue des éditions Ofelbe ! Parmi d’autre : Re : Zero, Log horizon ou encore Sword art Online!

MassCritics
L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *