Ameline joueuse de flûte (Clémentine Beauvais)

Une superbe version revisitée d’un conte traditionnel allemand : la légende du joueur de flûte de Hamelin. 17/20

Le résumé :

Ameline vit chez son grand-père, qui lui raconte souvent la même légende, une histoire de rat et de flûte. A sa mort, la petite fille doit se rendre dans un village inconnu, pour y rejoindre sa nouvelle famille adoptive. Sur le chemin, elle croise trois drôles de gamins au noms bizarres et aux pieds trempés. Et il n’y a pas que les enfants qui soient bizarres : dans le village rôdent des dizaines de chats et il est interdit de siffler…

La critique :

Les illustrations d’Antoine Déprez tantôt vives et lumineuses, tantôt pastelles et plus sombre s’associent parfaitement au texte doux, mystérieux et parfaitement rythmé de Clémentine Beauvais pour nous plonger au sein d’un univers fantastique et étrange. A eux deux, ils nous offre une superbe version revisitée d’une légende allemande, celle du joueur de flûte de Hamelin.

L’album, fort de cette relation particulière et amicale qui va naître entre Ameline et les enfants, donnant lieu à de beaux moments de jeu enfantins, de partage et de découverte, est imprégné d’une ambiance à la fois douce et parfois un peu plus inquiétante, l’étrange et le surnaturel côtoyant un univers à première vue normal… ou presque.

Un beau moment lecture à partager, un album sensible et poétique où s’invite le fantastique, et qui fera frissonner les enfants dès 6 ans !

L’auteur :

Né en 1989, Clémentine Beauvais est une écrivaine française. Parallèlement à son travail d’écrivain, elle est enseignante-chercheuse en éducation et littérature anglaise à l’université de York.

Né en 1978, Antoine Déprez devient illustrateur après cinq années passées à l’ école d’arts graphiques Emile Cohl à Lyon. Chez Alice jeunesse, le duo a également publié La Louve qui a reçu le prix des Incorruptibles en 2016.

Le détail :

Fondée en 1995, les éditions Alice jeunesse porte une attention toute particulière à l’illustration belge sans pour autant oublier les auteurs étrangers. A travers leurs parutions, elles cherchent à privilégier «émotion, plaisir et épanouissement personnel de l’enfant, avec toute la force de l’imaginaire qui le fait grandit, intellectuellement et affectivement. »

La parenthèse :

Envie de faire d’autres découvertes parmi le catalogue des éditions Alice jeunesse ? Alors nous vous conseillons Papillon de Jour de Christian Merveille et Ian de Haes (dès 4 ans) et Une fusée pour la lune de Gaëtan Noir et Jean Tévélis (pour les lecteurs débutants).

MassCritics
L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Une pensée sur “Ameline joueuse de flûte (Clémentine Beauvais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *