Annie Sullivan & Helen Keller (Joseph Lambert)

L’histoire authentique d’Helen Keller et Annie Sullivan! 18/20

Le résumé:

Helen Keller, née en 1880 dans l’Alabama, est devenue sourde et aveugle alors qu’elle n’avait à peine que quelques mois à la suite d’une maladie foudroyante. En grandissant, son invalidité l’empêche de communiquer avec le monde extérieur. Tout juste diplômée à l’Institut pour aveugles Perkins, Annie Sullivan, elle-même ancienne malvoyante, est engagée en tant que gouvernante par la famille Keller. Annie bouleverse la vie d’Helen en lui apprenant le langage des signes et à vivre avec son handicap.

La critique:

On rencontre une Annie, tout juste sortie d’une opération lui permettant de recouvrer petit à petit la vue, luttant à la fois contre ses propres malheurs et sa solitude, mais aussi contre la rigidité des parents d’Helen face à ses méthodes pédagogiques. Elle se heurte également au caractère fort de la petite fille qui ne se laisse pas facilement amadouer.

A travers cette bande dessinée, Joseph Lambert nous raconte l’histoire authentique de la vie de deux femmes appelées à se rencontrer et à lier une forte amitié au fil des années. Grâce au talent du dessinateur, on entre dans la tête d’Helen et dans sa façon de percevoir le monde, prisonnière de sa propre bulle de par son handicap. L’alternance entre ce point de vue et le monde extérieur rend le récit d’autant plus fort et le dessin quelque peu minimaliste ne gâche en rien le fond, tant il est des plus touchants.

L’accent est donc mis sur l’incroyable destin d’Helen et d’Annie et les flashbacks relatant une partie de l’enfance de l’éducatrice nous permettent aussi de comprendre son propre combat. L’album se concentre en partie sur l’aspect psychologique des personnages sans jamais tomber dans le pathétique. En effet, c’est un message fort qui est délivré aux lecteurs face au handicap mais le neuvième art est aussi une jolie façon de rendre hommage à ces deux femmes.

Cet album vous est vivement recommandé, car il est sans aucun doute tout aussi parlant et vibrant que n’importe quel film, documentaire, ou biographie déjà réalisé sur Annie Sullivan et Helen Keller.

L’auteur:

Joseph Lambert est un jeune illustrateur américain issu de l’école Center for Cartoon Studies. Il publie tout d’abord son premier ouvrage Je vais te mordre en 2012 qui remporte un franc succès aux Etats-Unis. Puis, il  s’attaque à cette œuvre biographique parue en France en 2013 aux éditions Çà et Là. Cette dernière concourt d’ailleurs pour un grand nombre de prix. Le dessinateur se voit alors décerner un Eisner Award dans la catégorie Reality-based work pour la qualité de son travail.

Le détail:

Helen Keller, l’enfant sourde, muette et aveugle, devenue écrivaine et militante politique à l’âge adulte, a marqué l’esprit de tous les américains. Elle reste un exemple du XIXe siècle qui a su se battre pour sa cause. Elle a ainsi inspiré de nombreux metteurs en scène et auteurs. Joseph Lambert revisite donc de manière originale une partie de sa vie à travers ses illustrations. Tout en réhabilitant aussi le rôle prépondérant d’Annie dans le combat d’Helen.

La parenthèse: 

On pense souvent que les bandes dessinées ne sont que pures fictions. Pourtant, il existe bien des albums se basant sur l’Histoire à l’image de celui-ci. D’ailleurs, les éditions Glénat ont récemment été à l’initiative d’un grand projet en collaboration avec les éditions Fayard. En effet, les deux maisons ont lancé une toute nouvelle collection de BD historiques intitulées Ils ont fait l’Histoire.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *