Chromopolis (Romain Bernard)

Un monde en blanc! 16/20

Le résumé :

Chromopolis : Lucette a connu le monde d’avant, celui ou tout l’univers était dépourvu de couleur. La jeune fille rêvait d’être scientifique. Pour cela, elle suivait de près toutes les avancées dans ce domaine. Un jour, alors que les chercheurs voulaient mettre au point une lampe à friser, ils fabriquèrent une lampe à colorer… Tout le monde fût fasciné. Et bien évidemment, Lucette se documentait vigoureusement sur le sujet. Peu à peu, la lampe à couleur – qui était vendue à prix d’or – fut remplacée par les lunettes Chromolux. Mais les scientifiques voulaient aller encore plus loin. Ils souhaitaient rendre cette couleur disponible pour tous…

La critique :

  • Une histoire passionnante qui peut nous rappeler de nombreuses invention et notamment celle d’internet et de la wifi…
  • Une invention qui rend dépendant ceux qui l’utilise
  • Des illustrations fines qui appuient parfaitement le texte
  • Les avancées technologiques sont bien caricaturées ici : elles sont à double tranchant, d’un côté elles nous semblent utiles, de l’autre, elles sont parfois oppressante… Dans tous les cas, il est difficile de revenir en arrière ! Qui se passerait aujourd’hui de son téléphone, d’internet et de tous ces objets connectés ?
  • Un texte léger, qui relate seulement les faits, laissant à chacun sa libre interprétation

L’auteur/illustrateur :

Romain Bernard est un illustrateur. Il utilise principalement la gouache pour réaliser ses images. Il réalise régulièrement des illustrations pour des commandes de la part de maisons d’édition ou de la presse sous le pseudonyme Tight. Chromopolis est son premier album jeunesse.

L’éditeur :

Maison Eliza est une maison d’édition responsable et solidaire. En effet, pour 5 livres vendus, elle offre 1 livre à un enfant qui a peu accès à la culture. De plus, elle s’engage à imprimer ses livres en France ou en Europe et à respecter notre planète.

Public visé :

À partir de 5 ans.

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *