Croc croc la carotte (Véronique Massot)

Une histoire de partage et de générosité! 18/20

Le résumé :

Croc croc la carotte  : Aujourd’hui, il fait froid, très froid. Petit Lapin a faim mais il n’a plus rien à manger chez lui. Alors il décide de braver la neige, le vent et le froid pour se trouver à manger. Finalement, une belle récompense l’attend. En grattant et en creusant la neige, il déterre deux belles carottes. Pour son repas, une seule suffira. À qui peut-il offrir la deuxième ? Il va rapidement frapper à la porte de son ami Petit Singe. Comme il n’est pas chez lui, Petit Lapin dépose la carotte sur sa table. Que peut-il bien faire dehors par ce temps ?

La critique :

  • Un récit randonnée toujours apprécié des jeunes lecteurs. Ici, la répétition donne un repère pour les enfants et du rythme au récit
  • Des illustrations qui font corps avec le texte. En effet, elles semblent se répéter également, à quelques nuances près
  • Petit Lapin fait preuve de grande générosité ici. Il se doute que ses amis aussi ont du mal à trouver de la nourriture et au lieu de garder cette précieuse carotte pour le lendemain, il préfère l’offrir. De plus, pour se rendre chez son ami, il est bien obliger de braver un peu plus le froid
  • Cette générosité sera finalement bien récompensée !
  • Le format choisit est un format à l’italienne, permettant à l’enfant d’avoir une vue panoramique sur les illustrations

L’illustratrice :

Clémence Pollet est une illustratrice jeunesse qui a su se faire connaître avec l’Ebouriffée : récompensée par le prix du premier album au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.

L’auteure :

Véronique Massot a su rester fidèle à l’esprit joyeux et léger du texte d’origine écrit par Fang Yiqun en 1956.

L’éditeur :

HongFei Cultures nous surprendra toujours avec ses récits hors du commun. Bien que celui-ci se rapproche d’albums que nous pourrions découvrir en France, il n’en demeure pas moins attrayant !

Si vous aimez les récits randonnée, en voici quelques uns : La chèvre biscornue, La grosse faim de P’tit Bonhomme ou encore Le Roi Radin.

Public visé :

À partir de 3 ans.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *