Cuisine Chinoise (Zao Dao)

Un récit loin d’être à la hauteur d’un graphisme par ailleurs remarquable. 11/20

Le synopsis:

Avec humour et légèreté Zao Dao nous offre plusieurs petites saynètes prenant pour point d’appui la gastronomie chinoise et le rapport des chinois à la nourriture.

La critique:

Promesse d’une invitation à un voyage culinaire au coeur de la gastronomie chinoise, la bande dessinée de Zao Dao traite en fait le sujet de façon très superficielle, voir anecdotique. Il s’agit en fait d’un recueil de petites histoires, pour le moins ésotériques qui nous plongent dans un univers fantasmagorique, parfois proche du conte, auquel on ne s’attend pas vraiment au vu du résumé.

L’univers graphique n’en reste pas moins, il est vrai, saisissant et admirable, appelant plusieurs techniques et créant un effet globalement réussi, alternant entre poésie, fantaisie, noirceur et humour. Par ailleurs, Zao Dao nous offre toute une galerie de personnage atypiques, étonnants et hauts en couleurs, visuellement très intéressants.

Pour autant, le récit, loin d’être à la hauteur de l’image, nous laisse un peu perplexe et peine à nous convaincre. Il est ainsi plutôt difficile de se laisser pleinement emporter par l’univers de Zao Dao. C’est pourquoi, au final, on ressort de cette lecture relativement déçu.

L’auteur :

Jeune illustratrice et dessinatrice, le talent d’aquarelliste de Zao Dao est déjà unanimement reconnu en Chine. Son style est plutôt original. Il mêle des éléments traditionnels de la peinture chinoise à une modernité graphique jouant sur les effets de textures dans le choix de ses papiers.

Le détail :

Crée en 1989 par des passionnés de bande dessinée grenoblois, Mosquito est une structure éditoriale indépendante. Dans une volonté de « sortir des chemins balisés par les grandes maisons d’édition » ils n’hésitent pas à publier des œuvres qui visent un lectorat relativement restreint et exigeant.

La parenthèse :

Si vous avez été séduit par le style graphique de Zao Dao nous ne pouvons que vous conseiller de découvrir Le souffle du vent dans les pins et Carnet sauvage, parus, eux aussi, aux éditions Mosquito.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *