Demain (Damien Dibben)

Une sacrée vie de chien! 19/20

Le synopsis:

Il était une fois Valentyne, un vieux savant alchimiste, médecin, astronome à ses heures, vivant en bord de mer, au Danemark. De nature solitaire, il n’a pour toute compagnie qu’un chien, un fidèle compagnon qui le suit partout, surnommé « mon champion ».

L’alchimiste, en grand humaniste, passionné des arts et des sciences, est un homme honnête et bienveillant. Et pourtant, cet homme bon et son compagnon à quatre pattes, cachent un lourd, très lourd secret.

Grand voyageur devant l’éternel, l’alchimiste et son chien traversent les années et les frontières, de cours d’Europe en champs de bataille, en pensant toujours à demain, sans oublier de regarder derrière eux, avec l’inquiétude, de se retrouver face à son ancien associé, Vilder, armé de mauvaises intentions, prêt à tout pour le retrouver, coûte que coûte.
Jusqu’à la basilique Santa Maria de Venise où… le champion perd son maître qui s’est volatilisé. Commence alors une longue, très longue attente de près de 130 ans, sur les marches de l’église où Valentyne lui avait donné rendez-vous s’ils se perdaient de vue.

Jusqu’à ce jour où sur l’escalier, un vieil homme se retourne…

La critique:

Je n’ai pas apprécié Demain… Je l’ai adoré : un véritable coup de cœur pour cette œuvre qu’il est difficile de classer et de rendre justice en quelques mots : un peu fiction, un peu thriller, un peu psychologique, ce texte est tout simplement magnifique, captivant et addictif…je l’ai lu d’une traite.

C’est une intrigue originale, racontant un amour indéfectible entre un animal et son maître où l’on peut se demander qui est l’homme et qui est le chien…des personnages attachants, un style remarquable et un suspense prégnant qui ne vous lâche plus.

Damian Dibben met en scène trois protagonistes – un vieil homme « Valentyne », alchimiste, savant un peu fou et curieux de tout ; son chien Demain, tient le titre du livre ! qui voit, parle et réfléchit en humain ; son « associé » Vilder, drogué, alcoolique – que l’on suit en alternance au fil des chapitres et des siècles. Car, enthousiasmé par l’avènement des sciences de son époque, Valentyne aurait-il trouvé le moyen d’assister aux grandes découvertes de son siècle et des suivants ?

Laissez-vous envoûter par ce livre magistral, original et addictif, porté par une écriture fluide, sensible, tout à la fois puissante et envoûtante. Des lignes portées par un amour exceptionnel.

Demain est un petit bijou. J’ai été complètement happée par l’univers de Damian Dibben. J’ai voyagé dans les époques, dans les plus grandes cours d’Europe, sur les champs des plus grandes batailles, j’ai été éblouie par les couleurs, par les odeurs… j’ai été chavirée d’émotions. C’est un roman dans lequel on plonge pour un voyage hors normes… 

Si vous apprécié l’univers de Carlos Ruis Zafon et sa quadrilogie du Cimetière des livres oubliés, alors vous savourerez Demain par la finesse de sa construction et la justesse de son ton.

L’auteur:

Damian Dibben vit à Londres avec son chien Dudley.

Comédien, scénariste, il a travaillé sur des projets aussi nombreux que divers, notamment Le Chat Potté.

C’est un fervent explorateur que tout inspire, de l’archéologie à la cosmologie. Mais rien ne le réjouit plus qu’un bon récit d’aventures rocambolesques.

Jake Djones Gardien du temps 1. Mission Venise est son premier roman et le premier tome d’une série qui se poursuit avec Circus Maximus.

Le détail:

Cette intrigue est basée sur une idée aussi brillante qu’astucieuse : faire parler, penser, agir un chien, fidèle dans l’âme. Et le faire vivre éternellement, tout comme son maître, pour que leur amitié, on parle même d’amour, perdure pendant des siècles.

La parenthèse:

Il semblerait que les animaux commencent à prendre une place à part dans la littérature. S’ils ont souvent été des personnages de romans horrifiques comme Cujo ou Simetierre de Stephen King, ils sont plus rarement le personnage principal et narrateur d’une histoire, comme c’est le cas avec ce roman initiatique Demain (Editions Stephane Marsan) de Damian Dibben.

Murielle Trouve pour MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *