Emerveillements (Sandrine Kao)

Un brin philosophique. 14/20

Le résumé :

Emerveillements : Les jours passent et se ressemblent, enfin presque ou pas tout à fait! Des saynètes nous font vivre de multiples moments qui représentent la vie. L’environnement est le même, mais un petit quelque chose a changé : l’air est plus vif, le sol est recouvert d’un beau manteau blanc,… Et alors que l’on baissait les bras, un magnifique levé de soleil nous pousse à nous relever !

Des petites saynètes qui nous poussent à découvrir le meilleur de nous même pour que nous continuons à voir la vie du bon côté, sans nous laisser envahir par des pensées un peu trop négatives, un peu trop noires.

Il suffit parfois d’un simple sourire pour faire tout basculer !

La critique :

  • Des saynètes douces et épurées sur des thèmes variés mais qui ont toujours un seul but : nous pousser vers une vie positive
  • Un personnage principal très kawaii que nous pourrions peut-être définir comme étant un lapin
  • Différents sentiments sont mis en avant : des joies, des peines, des déceptions, des amitiés,…
  • Des illustrations sublimes dans des couleurs douces et dans un style asiatique
  • Une mise en page à la façon d’une bande dessinée
  • Un album qui permet de s’interroger et d’apaiser ses doutes

L’auteure/illustratrice :

Sandrine Kao a commencé par faire des études en métiers du livre avant de se lancer dans l’écriture et l’illustration jeunesse. Elle est diplômée de l’Ecole Supérieure d’Art d’Epinal. Chez Grasset jeunesse, elle n’en ai pas à son premier essai. Elle a déjà publié Des crêpes à l’eau ainsi que Les Animaux de l’arche en tant qu’illustratrice.

L’éditeur :

Grasset jeunesse nous fait une nouvelle fois plonger dans un univers particulier qui nous pousse à nous interroger. Un peu à l’image de Mon oiseau ou de Nicolas le Philosophe. Il suffit de peu parfois pour être heureux !

Public visé :

À partir de 4 ans.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *