Histoire de chocolat (Fani Marceau)

Un prénom tout trouvé ! 14/20

Le résumé :

Histoire de chocolat : Un petit ours en peluche attend sa propriétaire sur le plan de travail de la cuisine. Lorsqu’il commence à s’ennuyer et à s’impatienter, il regarde autour de lui. Il découvre une mousse blanche, des jaunes d’œufs, une cuillère en bois et du chocolat. C’est alors qu’une petite fille surgit, habillée avec le tablier de sa grand-mère. La peluche est aux aguets, elle entend de jolis bruits, observe d’étranges mélanges et reste toujours aussi ébahit devant la curieuse mousse blanche. La petite fille est bien concentrée et ne fait pas vraiment attention à sa peluche qui a bien failli tomber la tête la première dans les blancs en neige. Pourtant, dès qu’elle a fini, c’est avec plaisir qu’elle lui fait goûter ce qu’elle vient de préparer !

La critique :

  • Une histoire sensible qui parle aussi bien des premiers liens d’une amitié que de gourmandise
  • Un texte court qui laisse la part belle aux illustrations qui jonglent entre le format habituel pour un album jeunesse et le format vignette comme pour une bande dessinée
  • Un petit ours boudeur qui finalement retrouvera toute sa bonne humeur en voyant sa nouvelle amie aussi ravie
  • Ici, il est question d’un instant partagé entre une enfant et sa grand-mère et de transmission de savoir-faire. Une histoire où beaucoup d’enfants pourront s’identifier !

L’illustratrice :

Christine Davenier a fait ses études d’Arts appliqués à Paris puis aux Etats-Unis. Elle est devenue institutrice et illustratrice d’ouvrages pour enfants. À l’Ecole des loisirs elle a créé le personnage de Minusculette, qui vit régulièrement de nouvelles aventures.

L’auteure :

Fani Marceau est éditrice indépendante pour les éditions du Seuil. Elle est également auteure de livres jeunesse. Chez Gründ, elle signe la collection Imagidoux.

L’éditeur :

Les éditions Kaléidoscope s’adressent à un jeune public et souhaitent à travers leurs livres aider les enfants à s’identifier, à s’évader et à retrouver des situations familières.

Public visé :

À partir de 3 ans.

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.