Il faut sauver Zoé ( Alyson Noël )

Un drame pour adolescents qui se lit plutôt bien! 15/20

Le synopsis :

Il y a un an, Écho, une adolescente américaine a perdu sa sœur aîné lors d’un tragique événement. Alors qu’elle se remet doucement de son deuil et prépare sa rentrée au lycée, elle met la main sur le journal intime de Zoé. Elle découvre alors les faces cachées et la part sombre de sa grande sœur si pleine de vie. Au fil des pages, un nouveau mystère apparaît et Écho fera tout pour découvrir la vérité, au risque de se mettre elle-même en danger.

La critique :

Il faut sauver Zoé est un roman pour adolescentes où l’on découvre l’histoire de deux sœurs, même si l’une d’elle est décédée. C’est justement ce drame qui donnera sa raison d’être à l’intrigue. En effet, Écho, la petite sœur de Zoé se voit remettre le journal intime de sa sœur, pièce importante à laquelle même la police n’a pas eu accès. Ce qu’elle y découvrira fera en quelques sortes revenir l’image de sa sœur dans le présent, mais pour de mauvaises raisons.

Le monde adolescent est très bien exploité. Écho est une jeune fille réservée, sage et qui la fait la fierté de ses parents avec ses bonnes notes. Elle envie un peu la vie totalement imprévisible de sa sœur. Zoé est populaire, très belle (elle veut devenir célèbre) et préfère faire la fête que réviser. Bien qu’un peu clichés, cela représente plutôt bien les types d’ado, leurs envies et leurs problèmes. L’auteur ajoute à cela la dimension du deuil et Écho gagne + 10 dans le rôle de l’ado esseulée et incomprise. Bien sûr, il y a aussi plusieurs romances et la découverte de l’autre sexe, qui mettent en émoi les jeunes lycéennes.

L’histoire est assez rythmée et l’auteure a eu la bonne idée d’alterner le récit d’Echo et les extraits de journal de Zoé. On suit alors une double-intrigue : celle de Zoé qui vit sa vie, rencontre des problèmes, etc. et celle d’Écho qui en plus de vivre sa vie, commence à essayer de devenir sa sœur, tout en devant résoudre les mystères de son passé.

Le tout donne un roman qui se lit plutôt bien : on a envie de savoir ce qui va se passer, qui est ce mystérieux Marc et ce que deviennent les deux sœurs. Même s’il s’agit d’un drame, les préoccupations des jeunes filles restent assez légères et l’histoire n’est pas que déprimante. Si tu as l’âge de Zoé, une sœur ou des problèmes de popularité au lycée, ce livre devrait te plaire ! Si par contre tu as dépassé la vingtaine, je doute que tu souhaites te replonger dans cette période de ta vie !

L’Auteur :

Alyson Noël est né le 3 décembre 1965 en Californie. Avant de devenir écrivain à temps plein, elle exerce plusieurs métiers dont celui d’hôtesse de l’air, de bijoutière ou encore de responsable administrative. C’est en 2005 qu’elle écrit son premier roman pour ado (Menteuse à mi-temps). En 2009, elle change de registre et se lance dans l’écriture d’une saga fantastique. La série Éternels (Michel Lafon) est un grand succès et sera suivie des séries Radiance et Chasseurs d’âmes.

Le détail :

Le prénom de l’héroïne. Rarement utilisé par le commun des mortels, il est issu de la riche mythologie grecque. Écho est une belle nymphe qui avait pour mission de distraire Héra pendant que Zeus, son époux batifolait avec ses conquêtes. Quant Héra s’aperçoit du rôle d’Écho elle la condamne à « avoir le dernier mot, sans jamais parler la première ». Un jour, Écho tombe amoureuse de Narcisse, mais quand celui-ci lui parle, elle ne peut que répéter ses derniers mots. Désespérée, Écho maigrit tant qu’il ne reste d’elle que sa voix…

La parenthèse :

L’auteure avoue largement s’inspirer de sa propre vie pour donner vie à certains de ses personnages et situations, y compris pour ses histoires fantastiques ! Par exemple, Alex l’héroïne de Menteuse à mi-temps, est un portrait assez fidèle de l’auteur au même âge. Idem pour Rio dans Reines du lycée. Alyson Noël a aussi été « la petite nouvelle » que tout le monde regarde !

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *