Irineï et le grand esprit du mammouth (Val Reiyel)

Un mammouth qui n’a pas fini de faire parler de lui! 20/20

Le résumé :

Irineï est un jeune chaman sibérien de douze ans. C’est sa grand-mère, Helina, qui lui a tout appris. Elle est la plus ancienne de leur tribu. Quand ils voient des paléontologues débarquer sur leurs terres, ils sont tous intrigués. Une femelle mammouth vient d’être découverte dans le sol gelé de la toundra.

Irineï, qui jusque là pensait n’avoir aucun pouvoir, voit peu à peu ses capacités changer. Notamment avec les animaux, il semble avoir un certain don pour communiquer avec eux… Sa facilité à communiquer avec les deux paléontologues est aussi très remarquable. Il se lie d’amitié avec John, un homme qui a de lourds secrets sur le cœur !

Que nous réserve cette étrange découverte ? Cette femelle mammouth est au cœur de l’histoire mais soulèvera bien d’autres questions !

La critique :

Irineï et le secret du mammouth est classé dans les romans jeunesse, pourtant, il conviendra a un public très large !

Le personnage principal nous surprendra tout au long du livre par son ouverture d’esprit et ses propos souvent justes et cohérents. Helina, sa grand-mère chaman y est pour beaucoup. En effet, elle a su lui transmettre des valeurs et une façon de penser qui en surprendra plus d’un. John, l’un des paléontologues et ami d’Irineï est lui, très cartésien. Pages après pages, nous le voyons évoluer. Il s’adapte d’ailleurs très bien à la vie de la tribu.

Au-delà du côté spirituel, qui, je vous l’avoue, n’est pas réellement ma tasse de thé, nous découvrons une histoire chargée de savoir vivre et de questionnement. Ainsi, du haut de ses 12 ans, Irineï se demande pourquoi tant de monde veut habiter en ville alors qu’il se sent si bien dans sa tribu. Pourquoi vouloir toujours plus que ce que la nature nous offre ? Comme le dit souvent sa grand-mère, pourquoi aller s’encombrer d’une moto-neige qu’il faudra ensuite remplir de carburant rendant ainsi dépendant à l’argent? Les rennes, eux, sont gratuits et se chargent de transporter les baloks (c’est le nom de leurs habitations) d’un endroit à un autre. C’est l’un des points qui m’a fait adorer ce livre… Un questionnement incessant sur notre société de consommation !

L’autre point, qui m’a évidemment fait réfléchir est la mise en avant de notre façon de nous nourrir. Irineï met un point d’honneur à nous le rappeler… S’il mange de la viande dans sa tribu, c’est qu’il n’a pas le choix, rien ne pousse sur son désert enneigé !

Ainsi, page après page, le jeune garçon nous rappelle gentiment à l’ordre et nous fait voir ce que l’on ne voit plus. Comment, petit à petit, et sans en prendre conscience, nous détruisons ce qu’il y a autour de nous ! L’effet papillon…

Du côté de l’histoire, tout s’enchaîne parfaitement bien. Nous découvrons ici une façon de vivre très éloignée de la nôtre. La différence se ressent encore plus lorsque les paléontologues s’invitent dans la tribu des Dolgans. Le choc des cultures est rude ! En outre, le mammouth, qui est à l’origine du bouleversement de la vie d’Irineï a de nombreux secrets à nous révéler et c’est époustouflant ! Nous voyons le jeune garçon grandir et faire grandir avec lui de nombreux personnages.

Par ailleurs, l’écriture est fluide et ne laisse pas de place à l’ennui. Les pensées du jeune protagoniste nous sont dévoilées en italique, ce qui nous permet de connaître son ressenti.

Vous l’aurez certainement compris, j’ai adoré lire cette histoire entre illusions et faits réels ! La remise en question est rude mais elle est nécessaire. Ce livre est accessible aux plus jeunes mais je le conseille tout de même à tout âge !

L’auteure :

Vous l’aurez certainement compris, Val Reiyel est militante de la cause animale mais elle est aussi auteure, comédienne et scénariste.

Le détail :

En 2013, un mammouth laineux est découvert en Sibérie. Ce mammouth est une femelle, elle est en très bon état de conservation : du sang et du tissus musculaire sont encore présents… C’est après avoir vu ce reportage que Val Reiyel a eu pour projet d’écrire Irineï.

La parenthèse :

Sachez que l’aventure d’Irineï (Slalom) ne s’arrête pas là… Le deuxième (et dernier) tome vous attend ! Alors, plongez vous vite dans la lecture de celui-ci, vous ne serez pas déçu !

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *