Iskari : Asha tueuse de dragons (Kristen Ciccarelli)

Un univers atypique et immersif. 15/20

Le synopsis :

Au royaume de Firgaard, les légendes sont interdites car trop dangereuses. Pourtant, le sort de la princesse Asha, semble lié à ces histoires. Asha est une tueuse de dragons, solitaire et crainte par tout son peuple : elle est Iskari.

La critique :

Iskari nous plonge dans un univers où les histoires ont un grand pouvoir : elles attirent les dragons et les renforcent. Mais les dragons se sont retournés contre les hommes et le roi à fait interdire les histoires. Par ailleurs, cette interdiction semble s’accompagner d’une mystérieuse malédiction. En effet, les raconteurs tombent malade et finissent par mourir, les histoires semblant leur dérober progressivement toute force vitale.

Asha, fille du roi, est l’Iskari. Héroïne forte et avide de liberté, elle a pour mission de tuer les dragons. Mais pour ce faire, elle se sert, non sans en ressentir une certaine honte, des histoires, celles-là mêmes interdites par son père. Pourtant, sur elle, celles-ci ne semblent avoir aucun effet délétère. Alors, quand son père lui propose de s’attaquer à Kozu, le Premier dragon, en échange de l’annulation de son mariage, celle-ci n’hésite pas un seul instant. Mais ses certitudes quant au bien fondé de cette entreprise vont progressivement s’éroder.

Au fil de ses aventures, elle devra ainsi démêler le vrai du faux et se battre pour enfin trouver la vérité. Nombreux rebondissements, retournements de situations et moments d’actions sont donc au rendez vous, immergeant le lecteur dans un univers plutôt sombre, et parfois même violent, emplis de secrets et de légendes. Le récit, mêlant suspense et intrigues politiques, est d’ailleurs entrecoupés de courtes histoires donnant vie à ces mythes qu’il est interdit d’évoquer.

En somme, ce premier tome est une agréable découverte. Une fois passé quelques chapitres on s’y immergent complètement et l’on s’imprègne de cet univers fait de légendes et de secrets où dragons et humains vivaient autrefois ensemble. L’amour, la famille, l’amitié mais aussi la culpabilité et la trahison son autant de sujets abordés a travers le récit initiatique de cette jeune femme qui devra remettre en question toutes ces croyances pour faire éclater au grand jour la vérité et espérer trouver le chemin qui la mènera vers la liberté.

Un bon roman d’aventure donc, servi par un style fluide et très accessible qui nous invite au coeur d’un univers plus sombre et mature que ne le laisse présager la couverture. A conseilleur aux lecteurs amateurs de légendes et de dragons où tout simplement à ceux à la recherche d’un univers atypique et immersif.

L’auteur :

Kristen Ciccarelli est une auteure américaine. Elle a écrit Iskari  (Gallimard) pour l’enfant qu’elle a été (et qu’elle est toujours parfois).

Le détail :

En début d’ouvrage, une carte très simple nous permet de mieux nous figurer la configuration du monde crée par Kristen Ciccarelli.

La parenthèse :

Vous aimez les histoires de dragons ? Alors nous vous conseillons la saga Eragon de Christopher Paolini ou encore La cité des anciens de Robin Hobb.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *