Jamie Drake, l’équation cosmique (Christopher Edge)

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine… (Star Wars) 14/20

Le résumé:

Jamie Drake, l’équation cosmique (Hatier) : Quand votre père, un astronaute mondialement connu pars en mission pour trouver une forme de vie extraterrestre, pas facile de mener une existence normale. Celle de Jamie bascule après une rencontre des plus surprenantes à travers son téléphone portable.

La critique: 

Dès notre plus jeune âge, nous sommes attirés par les étoiles, la voûte céleste, les planètes, le cosmos. Ici, Christopher Edge propose une douce rencontre entre un  enfant et un extraterrestre. Fluide et très accessible, cette lecture a tout pour plaire aux jeunes lecteurs.

De fait, l’auteur manipule de manière très aisée le monde de l’imaginaire. Du haut de son jeune âge, Jimmy et un petit garçon plein de ressources. Fils d’un célèbre astronaute, il est baigné depuis son plus jeune âge dans les méandres du cosmos, à travers les missions de celui-ci. Jamie est l’ami idéal pour les jeunes lecteurs qui souhaitent découvrir le monde de l’astronomie et de l’aérospatiale. L’un des tours de l’auteur et de manier de manière aussi pédagogique que ludique les termes, les us et coutumes… Bref tout ce qui fait l’étude du cosmos une science à part entière.

En effet, le livre est une mine d’informations à la portée des plus jeunes. Même moi qui ne suis pas une grande mathématicienne ni physicienne, j’ai apprécié la clarté des informations disséminées tout au long du récit. La lecture, rendue très ludique par la mise en page et les illustrations, donne réellement l’impression d’être imprégner des savoirs de Jimmy et des autres personnages, de voler et d’assister aux différentes scènes qui se déroulent dans l’espace. 

Comme il est indiqué sur la quatrième de couverture: et si nous n’étions pas seuls dans l’univers ? Car il ne faut pas oublier que l’auteur propose une rencontre: celle d’un petit garçon et d’un extraterrestre. L’auteur invite donc à une réflexion sur ce qui est extraterrestres, sur ce que l’on entend comme étant autre. En effet, dans l’imaginaire collectif, nous nous attendons à découvrir les habitants des planète autre que la Terre comme des êtres ayant des tentacules, des yeux partout, … Ici, il n’est pas question d’être physique : l’auteur fait un parallèle entre la découverte extraterrestre et la technologie.

Car, en effet, notre petit héros va faire la connaissance de Buzz à travers un objet que l’on détient tous : un téléphone portable. Par ailleurs,  il est également question de technologie lorsque sont évoqués les différents appareils utilisés lors des missions ou dans le laboratoire. Pour les plus jeunes, il y a peut-être un avertissement à lire entre les lignes sur ce tout connecté.

En outre, il est important de mettre en exergue l’imagination liée à la vie extraterrestre. Car même l’école vie à l’heure de la sortie spatiale et de la mission du père de notre héros. Ainsi, nous nous retrouvons plongés dans le quotidien de l’enfant star, au rythme des jours d’école et des interrogations. Nous traitons ainsi avec lui lorsqu’il se retrouve face à son devoir d’équations. Nous sommes d’ailleurs aussi surpris que lui lorsqu’il parvient comme par magie à rédiger une des équations les plus importantes pour le monde de l’astronomie.

Sans rien divulguer, je ne peux qu’inciter les personnes réfractaire aux mathématiques et à la physique à prendre plaisir en lisant les explications fournies. Si les chiffres ne font pas rêver, l’imagination déployée par l’ensemble des élèves lorsqu’il faut imaginer son propre monde extraterrestre, sa faune et sa flore, ainsi que sa société, laisse rêveur. En effet, à la description des mondes imaginés, je n’ai eu aucun mal à me retrouver à l’âge de notre héros, à imaginer moi aussi mon petit monde inconnu.

Au final, la lecture de ce livre a été agréable. Destiné aux lecteurs à partir de 10 ans, ce livre invitera les plus curieux à poursuivre leurs recherches sur le monde qui nous entoure. Les plus frileux pourront, quant à eux, lever la tête pour s’imaginer que oui, nous ne sommes pas seuls dans l’Univers. Toutefois, je regrette que la rencontre n’arrive que tardivement dans le déroulement de l’histoire. Mais aussi le fait que la fin se finisse en queue de poisson. 

L’auteur:

Christopher Edge et un auteur britannique. Avant de devenir écrivain, il a travaillé comme professeur d’anglais, rédacteur en chef et éditeur. Il a notamment écrit le livre Albie bright : les mondes multiples.

Le détail:

Savez-vous que l’équation de Drake existe vraiment

Franck Drake, alors jeune astronome dans un observatoire américain, réalisa la première observation en radio-astronomie du programme SETI (search for extraterrestrial intelligence). Pour justifier sa tentative et estimer ses chances de pouvoir détecter une civilisation extraterrestre il a proposé un calcul maintenant connu sous le nom des équations de Drake. Le résultat attendu ? connaître le nombre probable de civilisation extraterrestre.

La parenthèse:

Le physicien théoricien et cosmologiste britannique Stephen Hawking a écrit plusieurs livres évoquant le monde du cosmos destiné aux plus jeunes. Avec sa série de livres mettant en scène Georges et ses compères, il explique à travers ses écrits et des photos les différents aspects de l’univers, des trous noirs, du Big Bang. Une vulgarisation à mettre entre les mains des plus jeunes comme des plus grands !

Magalie pour MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
 Page Facebook : Masscritics
 Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *