Je l’aimais (Anna Gavalda)

Un petit roman simple et agréable. 14/20

Le synopsis:

Chloé vient de se faire quitter par son mari. La voyant dévastée par cette rupture, son beau père va tenter de lui faire remonter la pente en l’emmenant à la campagne. Là bas, il va se lancer dans une grande confession qui l’amènera à lui révéler comment, il y a plusieurs années, il à lui même tout gâché en voulant préserver la vie qu’il s’était construite.

La critique: 

Une histoire banale, ou comment beaucoup de personnes passent à côté du bonheur en choisissant de préserver la stabilité de leur vie. Une démonstration du courage qu’il faut pour oser recommencer sa vie quand celle qu’on a ne nous correspond plus. Mais aussi de la lâcheté dont on fait preuve lorsqu’on s’entête dans une relation qui ne nous apporte plus rien. Voilà ce que nous montre Anna Gavalda à travers la confession de ce beau-père à sa belle-fille, dévastée par sa rupture.

Intéressant oui, dans une certaine mesure. Le roman se constitue de longs dialogues bien construits, l’auteur se contentant d’un minimum de descriptions. Le tout forme un style minimaliste et efficace, un récit assez simple à suivre, et qui focalise notre attention sur l’essentiel. Intéressant également, la façon dont Chloé se rend compte, au fur et à mesure que son beau-père raconte son histoire, à quel point le jugement qu’elle porte sur lui est erroné.

D’un autre côté, je dois dire que j’ai été quelque peu déçue car je n’ai pas vraiment été absorbé par la lecture de ce livre. J’ai vraiment eu du mal à accroché au début et certaines réactions des personnages m’ont laissée perplexe. De plus, je ne me suis pas particulièrement attachée aux différents protagonistes : le beau père froid et distant mais qui cache une belle histoire d’amour, et la femme éplorée que l’on vient de quitter et qu’il faut consoler me semble des personnages banales et sans grande profondeur.

En bref, Je l’aimais est un petit roman agréable et facile à lire mais qui malheureusement peine à faire naître la moindre petite émotion chez son lecteur.

L’auteur: 

Anna Gavalda est une auteure française. C’est en 2002 qu’elle publie son premier roman, Je l’aimais (J’ai lu). Son grand succès Ensemble c’est tout paraîtra, quant à lui en 2004. Suivront d’autres romans, tout aussi bien accueillis. 

Le détail: 

Ces deux  romans, ont été adapté au cinéma. Je l’aimais par Zabou Breitman en 2009, et Ensemble c’est tout par Claude Berri en 2007.

La parenthèse:

Si vous avez aimé ce livre nous vous conseillons La délicatesse de David Foenkinos ou encore Et après… de Guillaume Musso. 

MassCritics 

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *