La course au chocolat (Astrid Desbordes)

Un voyage au pays des songes. 17/20

Le résumé :

Ce matin, Lapin décide de partir vadrouiller sans Max. Pour cela, il a une très bonne raison : il vient de sentir une odeur de chocolat. Rapidement, le jeune garçon se met à la recherche de son Lapin. Page après page, nous découvrons de grands tableaux. En effet, Max passe par le potager, la forêt, la ville, le Muséum d’histoire naturelle, le magasin de jouets, le marchand de parapluies, le salon de thé, le pars, la librairie,… Et à chaque fois, les illustrations grouillent de détails. Max réussira-t-il à retrouver son ami ?

La critique :

  • Un album qui plaira autant aux enfants qu’aux parents qui pourront y voir une double lecture. Dès le départ, l’illustratrice nous met sur la voie avec de petits indices: par exemple, un livre d’Alice aux pays des merveilles se trouve sur le sol de la chambre de Max
  • Des illustrations splendides et travaillées qui participeront à développer le vocabulaire et la curiosité des lecteurs
  • Des phrases courtes et directes qui commentent simplement les différents tableaux tout en accompagnant les lecteurs
  • Un jeu de cherche et trouve souvent plébiscité par les enfants (voire même les adultes… en tout cas, moi j’adore !)
  • Un album grand format pour pouvoir se plonger totalement dans l’histoire
  • Une fin peu attendu pour les plus jeunes et évidente pour ceux qui auront fait attention aux petits détails

L’illustratrice :

Pauline Martin est auteure et illustratrice de livres pour enfants. Nous avons déjà découvert ses illustrations dans différents albums dont Même pas peur gros loup poilu, Ce que papa m’a dit et Ce que j’aime vraiment.

L’auteure :

Astrid Desbordes a d’abord fait des études de philosophie avant de se lancer dans l’édition (en sciences humaines et en littérature jeunesse). Ensuite, elle devient auteure de livres pour enfants. Elle collabore régulièrement avec Pauline Martin.

L’éditeur :

Max et Lapin n’en sont pas à leur première aventure aux éditions Nathan. Et c’est toujours un régal de découvrir leurs différentes péripéties.

Public visé :

À partir de 3 ans.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *