La face cachée de Margo (John Green)

Road trip sous tension!! 13/20

 

Synopsis:

 

  Q. est le voisin de Margo Roth Spiegelman, une des filles les plus populaires du lycée, avec qui il a partagé quelques années d’amitié lorsqu’ils étaient enfants. Depuis ils se sont éloignés et Margo est devenu la jeune fille inaccessible, cultivant le mystère, que Q. observe de loin. Mais un jour Margo vient frapper à la fenêtre de Q. et l’entraîne dans une virée nocturne qu’il n’est pas près d’oublier. Le lendemain elle disparaît. Le jeune homme va alors tenter de la retrouver grâce aux indices que Margo sèment derrière elle à chaque fois qu’elle fugue.

 

Extraits :

 

« – Il m’a toujours semblé ridicule qu’on puisse avoir envie de sortir avec quelqu’un sous prétexte qu’il était beau. Ce serait comme choisir ses céréales en fonction de la couleur et non du goût. »

 

« – Où est [le plaisir], alors? ai-je demandé.
– Dans les préparatifs, peut-être. Je n’en sais rien. Faire est toujours beaucoup moins palpitant que ce qu’on avait échafaudé. »

 

« – L’homme manque de bons miroirs. Il est difficile pour quiconque de nous montrer ce à quoi nous ressemblons et difficile pour nous d’exprimer nos sentiments devant autrui. »

 

« Si on me disait un jour qu’il ne me restait plus que vingt-quatre heures à vivre, je me précipiterais dans une des bienheureuses salles de classe de Winter Park High School, où nul n’ignore qu’un jour dure un millier d’années. »

 

La critique :

 

  Si en lisant La face cachée de Margo vous vous êtes mis en tête de retrouver l’émotion qu’avait suscité en vous Nos étoiles contraires n’espérez pas trop. Certes, l’histoire est plutôt captivante malgré quelques longueurs mais globalement on n’est beaucoup moins touché par cette histoire là.

Principalement peut être car le personnage de Margo Roth Spiegelman est quelque peu agaçant. Bien sûr on comprend qu’à travers elle ce sont les thèmes de la quête d’identité, de la découverte de soi… qui sont traités mais personnellement j’ai trouvé que Margo, était un peu ingrate, égocentrique mais surtout très égoïste. En outre elle ficherait le bourdon à n’importe qui, bien qu’on ne puisse pas nier qu’elle soit originale et sous certains aspects attachante.

Heureusement Q. et ses amis viennent contrebalancer cet effet. Cette petite bande de potes, constituée de personnalités très dissemblables mais qui se complètent parfaitement nous fait rire et nous touche par la solidarité et l’amitié qui la soude.

Outre les personnages, le récit est agréable à suivre et tout comme Q. on a envie de savoir ce qui est arrivé à Margo. On suivra son enquête, puis son road trip avec ses amis dans un ultime effort pour retrouver la jeune fille, partie du livre la plus enthousiasmante et la plus réussi à mon goût. Et puis viendra la désillusion finale, que l’on comprend certes, mais qui fatalement, après toutes ses péripéties nous laisse un goût amer.

En bref, au sortir de cette lecture on est quelque peu mitigée. On a retrouvé l’humour, l’ironie et cette aptitude à parler de l’adolescence propre à John Green mais il manque pourtant un petit quelque chose pour faire de cette histoire un titre à la hauteur de ses autres romans.

 

L’auteur :

 

  Né en 1977, John Green, est un écrivain américain particulièrement connu pour ses romans destinées aux adolescents et jeunes adultes tels Qui est tu Alaska ? Ou encore Nos étoiles contraires. Deux de ses livres ont d’ailleurs été adapté au cinéma (Nos étoiles contraires et La face cachée de Margo).

 

Le détail :

 

  Alors même que je finissais le livre La face cachée de Margo, l’occasion m’a été donnée de voir l’adaptation cinématographique. Je dois dire que celle-ci n’a fait que renforcer cette impression d’une fin en demi-teinte décevante. De plus, nombres de détails importants ont été évincés, enlevant toute saveur à l’histoire, et rendant celle-ci beaucoup trop lisse. Conclusion : Si la lecture de La Face cachée de Margo reste agréable et somme toute intéressante, inutile de visionner le film qui pour le coup ne manquera pas de vous décevoir.

 

La parenthèse :

 

Même si ce livre ne m’a pas tout à fait convaincu, John Green reste un des auteurs les plus douée pour retranscrire la période charnière qu’est l’adolescence. Si vous aimez son ironie et son humour à tout épreuve mais aussi la façon dont il arrive à traiter des sujets délicats je vous conseille si vous ne vous êtes pas encore laissé tenter, Nos étoiles contraires, mais également Qui es tu Alaska ?

 

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics 
Page Instagram : Masscritics 

2 pensées sur “La face cachée de Margo (John Green)

  • avril 9, 2018 à 6:17
    Permalink

    Je l’ai lu. Pour ma part, je mettrai 13.5/20 et je ne pense pas que je lirai d’autres livres de cet auteur car il ne me tente pas. J’ai reçu le livre en cadeau.
    En soit, mon avis est le même que le tien, je suis du même avis de ce que tu as écris

    Répondre
  • avril 14, 2018 à 9:30
    Permalink

    Personnellement, plus que la quête de soi, je trouve que ce qui est vraiment mis en avant dans ce livre, c’est surtout l’image que l’on se fait de l’autre. Les espoirs qu’on y fonde, les attentes qu’on en a! Parfois on se rend malheureux parce qu’on attend trop de l’autre, alors que l’autre ne vous a rien promis!
    C’est cela que j’ai surtout retenu de cette lecture qui a été un coup de cœur pour moi.
    Finalement, on trouve Margo égoïste parce que Quentin la mise sur un piédestal mais elle n’a jamais rien demandé en soit ^^ Elle, elle vivait sa vie, elle se cherche certes et c’est aussi un point très important du livre, mais pour moi, le principale était le regard de Quentin 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *