La gameuse et son chat T1 (Wataru Nadatani)

Un torrent de douceur. 16/20

Le résumé :

Kozakura est une véritable gameuse. Elle a une vie bien organisée. Dans son travail, elle est rapide et efficace. Des heures supplémentaires ? Hors de question. Un verre entre collègues ? Idem. Tout son temps libre, elle le passe devant ses jeux-vidéos. Le jour où on lui présente un petit chaton, sans vraiment réfléchir elle accepte…

La critique :

Kozakura a une vie et une façon de penser un peu particulière. À force de jouer à des jeux vidéos, elle a, semblerait-il, transformé la sienne de la même manière. Il est toujours question de niveau, de quête,… Alors, oui, il ne doit pas y avoir beaucoup de jeux dont elle ignore l’existence. Par contre, en ce qui concerne les chats, elle n’est pas réellement renseignée. Et c’est ce qui fait tout le charme de ce premier tome. La gameuse fait preuve d’une grande naïveté c’est certain. Et il n’est pas nécessaire d’avoir déjà eu un animal de compagnie pour s’en rendre compte. Sa petite vie tranquille va être soudainement très perturbée ! Nous sommes bien d’accord, un chat, ce n’est pas juste une petite peluche que l’on pose dans un coin !

Dans ce premier tome, nous découvrons les premier pas de la jeune femme avec son chat. Ses doutes, ses questionnements, ses erreurs… Et c’est tourné d’une façon tellement drôle que vous ne pourrez pas vous empêcher de rigoler et de vous demander ce qui a bien pu lui passer par la tête lorsqu’elle a accepté ce chaton !

Grâce aux illustrations, il est très aisé de se mettre à la place de la gameuse. Tantôt happée par ses jeux vidéo, tantôt distraite par son nouveau colocataire ! Comment ne pas fondre devant la petite bouille blanche et noir de ce chaton ? C’est un véritable régal.

Au final, l’auteur met en place une intrigue que nous n’avions pas vu venir et qui promet une belle suite !

L’auteur :

Wataru Nadatani est un scénariste et un dessinateur de mangas. Il a déjà publié dans le même thème et chez Doki-Doki Félin pour l’autre. Une série complète en 6 tomes.

Le détail :

Pour se rendre compte du peu de connaissance que Kozakura a des chats, il suffit de voir sa réaction lorsqu’elle le touche pour la première fois : « c’est, c’est super doux ! »…

La parenthèse :

Au travail, Kozakura est très discrète. Elle ne veut en aucun cas connaitre et se faire connaitre de ses collègues… L’arrivée du jeune chat risque pourtant de dévoiler une partie de sa personnalité !

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.