La légende des Quatre : Le clan des loups T1 (Cassandra O’Donnell)

 Un roman jeunesse prometteur. 15/20

 

Le résumé :

 
Ils sont quatre, héritiers de leurs clans… Ils doivent s’unir pour survivre.
Loup, tigre, serpent, aigle : quatre clans ennemis. Les Yokaïs, créatures tantôt humaines, tantôt animales, vivent dans une harmonie fragile. Maya, l’héritière du clan des loups, et Bregan, du clan des tigres, sont les garants de la paix.
Mais pourront-ils résister à leurs instincts profonds pour sauver leurs tributs ?
 

Extraits:

 
« Pourquoi les Yokaïs devaient-ils toujours se battre entre eux ? Qu’est-ce qui les poussait à agir ? Leur part animale ou leur part humaine ? Pour Nel, la réponse était évidente : les animaux, contrairement aux hommes, ignoraient la haine, le mensonge, la trahison ou l’hypocrisie. »
 
« Bregan lui jeta un regard dubitatif. Les humains étaient de la nourriture. Une nourriture interdite mais une nourriture tout de même, et il ne voyait vraiment pas ce qu’il y avait d’amusant à jouer avec un steak. »
 

La critique :

 
  La légende des Quatre nous invite à la découverte d’un monde où les Yokaïs (personnages pouvant aussi bien apparaître sous une forme humaine qu’animal) doivent désormais vivre aux côtés des humains et se partager le peu de terres fertiles qui restent encore. Le pitch semble donc, à première vue, plutôt intéressant et ce nouvel univers pleins de promesses.
 
Pour autant, ce premier tome reste très flou quant à ce nouveau monde et on n’en apprend finalement que bien peu sur les conditions de son avènement. Se concentrant principalement sur la présentation des différents protagonistes et plus spécifiquement sur les personnages de Bregan et Maya, ainsi que sur les tensions entre les différents clans, il ne nous livre que quelques informations de ci de là sur leur environnement et les conditions dans lesquels ils vivent. Les Humains, quant à eux, sont relégués aux second plan, jusqu’au moment où ils font brusquement irruption dans l’intrigue. Dommage que l’auteur n’ai pas réussi à les glisser plus subtilement au cœur des événements.
 
Malgré cela, on suit sans difficulté l’histoire de nos quatre jeunes gens, qui vont bien malgré eux, où plutôt bien malgré leur clan, s’unir pour faire face à leur ennemi commun. Ainsi, à travers cette alliance, l’auteur intègre à son récit des thèmes importants, tel le fait de voir au delà des apparences où encore la nécessité de s’unir au delà des différences pour faire face à l’adversité. Bien entendu, une histoire d’amour naissante s’immisce au sein de ce petit groupe, prévisible depuis le début mais néanmoins touchante.
 
Le premier tome de cette série jeunesse ne révolutionne donc pas le genre et l’intrigue ne brille pas par sa complexité. Il n’empêche qu’on se plonge sans mal dans notre lecture et qu’on en vient rapidement à bout en quelques heures. Le style est simple (peut être trop?), les chapitres sont courts et rythmés laissant davantage de place aux dialogues qu’aux longues descriptions, et l’intrigue est accessible à de jeunes lecteurs (dès 12 ans). Après ce tome d’ouverture, la suite devrait sans nul doute venir nourrir notre curiosité quant à l’univers créé par l’auteur et qui sait peut être même étoffer davantage son intrigue !
 

L’auteur :

 
  Cassandra O’Donnell est une écrivaine française originaire de Lille. D’abord réalisatrice de documentaire et de reportages, elle publie , Rebecca Kean en 2011 sous son pseudonyme actuel. Cette saga d’Urban fantasy qui compte 6 tomes à connu un grand succès. Elle est également l’auteur de deux série jeunesse : Malenfer et Le monde secret de Sombreterre.
 

Le détail :

 
  Le livre, parée de sa jolie couverture représentant en arrière plan les yeux d’un loup et mettant en scène les deux personnages principaux met tout de suite le lecteur dans le bain tout en éveillant sa curiosité. En ce qui concerne la mise en page tout a été fait pour faciliter la lecture et la rendre agréable (caractères d’imprimerie assez gros, mise en page aérée) de façon à ne pas décourager les jeunes lecteurs.
 

La parenthèse :

 
  Conquis par ce premier tome de La légende des quatre ? Alors lancez vous sans plus attendre dans les autres séries jeunesse de l’auteure : Malenfer et Le monde Secret de Sombreterre.
 
MassCritics
 
L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *