La naissance du printemps (Roxane Marie Galliez)

Le renouveau est proche ! 14/20

Le résumé :

La naissance du printemps : Avant l’arrivée des Hommes sur Terre, ce sont les divinités qui régnaient : des elfes, des lutins, des dieux, des satyres, des titans, des phœnix et Orithye. Cette dernière n’était autre qu’une nymphe au sourire lumineux. Elle était unique. Toutes les autres divinités possédaient un double, mais pas elle. Chaque individu avait un pouvoir. Celui d’Orithye était souvent moqué. En dansant, elle créait la couleur. Une couleur qui était absente dans ce temps du milieu. En effet, le ciel n’était ni sombre ni éclairé. Tout ce qu’elle espérait était de se faire emporter par le puissant vent nommé Borée. Ce vent, tout le monde en avait peur, à part elle !

La critique :

  • Un album jeunesse soigné aux illustrations époustouflantes qui jouent sur les couleurs, les textures et les reliefs
  • Un texte poétique qui nous amènerait presque dans un songe
  • Une jeune fille qui nous prouve simplement que le fait d’être différente est loin d’être une faiblesse
  • Un mythe très agréable sur la création d’une saison que beaucoup attendent : le printemps

L’illustrateur :

Eric Puybaret est un auteur et un illustrateur jeunesse. Il travaille pour de nombreux éditeurs ainsi que pour la presse jeunesse. Il réalise également des affiches.

L’auteure :

Roxane Marie Galliez est titulaire d’un DEA d’ethnologie et d’un doctorat d’histoire des civilisations anciennes. Elle a écrit de nombreux livres jeunesse très certainement inspirés de ses voyages et de ses rencontres dans les îles du Pacifique et ailleurs. Chez Balivernes Editions, elle a déjà publié Les orangers de Tahiti, Marara, un amour de plumes et d’eau ainsi que Le murmure des dieux.

L’éditeur :

Les Editions Balivernes nous entraînent dans une aventure un peu particulière où une nymphe tombe amoureuse d’une tornade. De cet amour né un curieux phénomène…

Public visé :

À partir de 5 ans.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
 Page Facebook : Masscritics
 Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.