La Passe-Miroir – La tempête des échos (Christelle Dabos)

Un final grandiose et éblouissant ! 20/20

Le synopsis : 

La tempête des échos : Les effondrements se multiplient et aucune arche n’est épargnée. Pour éviter l’anéantissement, il est urgent de trouver le responsable : l’Autre. Mais la tâche semble bien difficile. Comment, en effet le retrouver sans même savoir à quoi il ressemble ? Unis, Ophélie et Torn s’engagent sur des chemins inconnus où les échos du passé et du présent les mèneront vers la clef de toutes les énigmes.

La critique : 

C’est avec beaucoup d’enthousiasme mais aussi beaucoup d’attentes que je me suis lancé dans ce dernier volume de la Passe Miroir dont j’avais dévoré les trois premiers tomes. Complètement séduite par le sublime univers de Christelle Dabos j’avais hâte de découvrir comment l’auteure allait clôturer cette saga pleine de magie et de mystères. Et je dois dire que je n’est pas été déçue.

En effet, c’est avec un immense plaisir qu’on retrouve l’univers enchanteur et le talent certain de Christelle Dabos pour manier les mots. C’est avec joie que l’on rejoint ses personnages tantôt atypiques et attachants, tantôt étranges et mystérieux, mais  toujours étonnamment bien construits, dans cette ultime aventure. On replonge avec délices dans cet univers si particulier, avide de trouver les réponses à toutes nos questions. Le rythme est soutenu même si certains passages nous paraissent parfois un peu long. Cependant on ne peut nier que l’on se régale de ses derniers moments passés au côtés d’Ophélie et Thorn, dévorant ce quatrième volume avec une certaine avidité  tant on souhaite  connaître le fin mot de cette histoire. Comme pour toutes les bonnes saga c’est avec un certain sentiment de tristesse que l’on referme ce livre. Pour autant, le final est à la hauteur de ce que nous a proposé Christelle Dabos jusqu’ici : maîtrisé et grandiose. Tout en laissant la porte ouverte à l’imagination de chacun.

La tempête des échos vient ainsi parfaitement clôturer cette saga que j’ai suivi avec passion. Il nous replonge pour une dernière  fois dans l’univers riche et complexe de Christelle Dabos, nous livrant ses derniers secrets. En dire plus, serait vous gâcher le plaisir. Pour ma part, je n’ai qu’une hâte : découvrir la prochaine histoire de cette auteure de talent ! 

L’auteur : 

Né en 1980, Christelle Dabos est une auteure française. Elle commence à écrire quelques textes alors qu’elle est à la fac mais se plonge réellement dans l’écriture lorsqu’elle tombe malade. C’est en s’inscrivant au Concours Gallimard Jeunesse qu’elle relève son premier grand défi littéraire. Aujourd’hui, elle vit en Belgique et se consacre pleinement à son travail d’écrivain.

Le détail : 

Comme pour les trois premiers tomes, le trait inimitable de Laurent Gapaillard associé au travail graphique de Gallimard jeunesse nous offre une couverture au visuel unique et tout en finesse pour un rendu sublime qui attire tout de suite l’oeil !

La parenthèse: 

Si les aventures de La Passe-Miroir arrivent bel et bien à leurs terme avec La tempête des échos, Christelle Dabos est bien décidé à partager avec nous de nouveaux univers. C’est pourquoi le site christelledabos.com prend désormais le relais de la passemiroir.com qui se transforme lui même en annexe du nouveau site. N’hésitez donc pas à aller le consulter pour suivre et découvrir les nouveaux projets de l’auteure.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *