La Pierre du Chaos – Le sang des ruines (Katz/Créty)

Une réussite visuelle et scénaristique ! 17/20

Le synopsis :

Secoué par les révoltes populaires, le puissant Empire de Nemès décide de rétablir le service militaire pour tous, y compris les nobles. Navel et Araes, deux nantis vont ainsi devoir embarquer pour Enoch, frontière tranquille du nord de l’Empire. Mais alors qu’il patrouille, ils réveillent par accident un ancien artefact enfoui depuis des siècles. L’endroit qu’ils prenaient jusqu’alors pour une bonne planque, va alors se transformer en enfer lorsque des hordes barbares, menées par un chef sanguinaire déferle sur la côte.

La critique :

Gabriel Katz nous propose ici une bande dessinée au scénario plutôt classique, certes, mais qui fonctionne néanmoins fabuleusement bien. A travers ce premier volume, il pose les bases d’un univers fantasy sombre, rude et violent et d’une intrigue dont on sent le potentiel. Grâce à l’alternance des points de vue, il nous présente toute une galerie de personnages et nous permet de saisir rapidement les enjeux, tout en apportant un certain rythme au déroulement de l’histoire. Le tout dans un univers par ailleurs fortement inspiré de la civilisation romaine et qui nous évoque immanquablement les invasions barbares.

Le dessin de Stéphane Créty fait le reste. Son graphisme accrocheur et visuellement très beau, associé à une superbe mise en couleur, nous dévoile de sublimes décor mais aussi des personnages au style travaillé. Preuve en est, les hordes barbares qui vont envahir l’Empire, aux apparences variées mais toujours impressionnantes et très détaillées.

Avec la Pierre du Chaos, Katz et Créty nous offre une bande dessinée de fantasy sombre mais fascinante tant dans le scénario maîtrisé que par son dessin saisissant. Si l’histoire reste somme toute classique on ne peut nier son efficacité. La fin, quant à elle, promet bien des rebondissements pour la suite. Au final, c’est une bande dessinée captivante et divertissante que nous livre ici les éditions Drakoo. A conseiller aux amateurs de d’héroïc fantasy et à ceux qui ont déjà été séduits par les romans de Gabriel Katz.

L’auteur :

Auteur de fictions, Gabriel Katz est l’auteur de plusieurs séries jeunesse ou fantasy dont Aeternia, La part des ombres ou encore Le puits des mémoires. Il signe avec la Pierre du Chaos son premier scénario de bande dessinée.

Dessinateur de bande dessinées, Stéphane Créty se lance dans la BD après une première expérience dans un studio de dessins animés. Ses domaines de prédilection sont les univers fantastique ou de science-fiction . Il a notamment travaillé sur les séries Nains et Elfes ou encore sur la série Le sang du dragon.

Le détail :

Le sang des ruines est la première bande dessinée de Gabriel Katz qui se cantonnait jusqu’alors aux romans. Avec ce premier album il nous ouvre les portes d’une trilogie de fantasy à l’histoire classique, certes, mais qui fonctionne toujours aussi bien!

La parenthèse :

Toute jeune maison d’édition, Drakoo nous propose ici un autre versant de la fantasy. En effet, cet album se démarque des deux autres parutions de la maison  : Danthrakon et Dragon & Poisons, largement imprégnés d’humour. Avec la Pierre du Chaos c’est l’héroïc fantasy pure et dure qui est mise à l’honneur avec un scénario de fantasy réaliste et plutôt sombre.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *