L’alchimiste (Paolo Coelho)

C’est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante. 15/20

Résumé :

Santiago, un jeune berger andalou, part à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides.
Lorsqu’il rencontre l’Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve.
Merveilleux conte philosophique destiné à l’enfant qui sommeille en chaque être, ce livre a déjà marqué une génération de lecteurs.

 Extraits

  •  Mon coeur craint de souffrir, dit le jeune homme à l’alchimiste, une nuit qu’ils regardaient le ciel sans lune.
    Dis-lui que la crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même.
    Et qu’aucun n’a jamais souffert alors qu’il était à la poursuite de ses rêves.
    Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible : c’est la peur d’échouer.
  • Je t’aime parce que tout l’Univers a conspiré à me faire arriver jusqu’à toi.
  • En général, la mort fait que l’on devient plus attentif à la vie.
  • Pourquoi devons-nous écouter notre coeur ? […]Parce que, là où sera ton coeur, là sera ton trésor. 

La critique:

(Après avoir fait deux fois le même rêve, Santiago décide de quitter sa vie de berger pourréaliser sa Légende Personnelle et trouver le trésor caché aux pieds des pyramides d’Égypte. Pour cela, il devra parcourir une longue route semée d’embûches mais aussi de belles rencontres.)

L’alchimiste est une invitation au voyage, un petit conte philosophique chargé de messages positifs et de spiritualité.

Accessible à tous, de par la simplicité du style de Paolo Coelho qui va à l’essentiel sans s’embarrasser de longues descriptions (ce qui pourrait d’ailleurs en indigner quelques uns), il encourage chacun de nous à se replonger dans ses rêves d’enfants.

Il nous incite à nous questionner sur la vie, sur la recherche du bonheur, mais aussi sur la réalisation de nos rêves, le tout dans un décor dépaysant.

Certaines conceptions de l’auteur m’ont tout de même semblé quelque peu naïves mais l’Alchimiste véhicule néanmoins un réel enthousiasme et une foi inconditionnelle en la vie qui saura conquérir la plupart de ses lecteurs.
 
Masscritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
 Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Une pensée sur “L’alchimiste (Paolo Coelho)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *