Le bonheur, pauvre rengaine (de Sylvain Pattieu)

Un bonheur de lecture ! 17/20

Le synopsis

Le bonheur, pauvre rengaine : L’histoire se déroule dans les années 1920, principalement au cœur de la ville de Marseille. Nous sommes dans les années suivant juste la première guerre et l’ambiance s’en ressent.

L’auteur, reprenant un fait divers réel, retrace le meurtre d’une jeune prostituée, tout en s’attardant principalement sur l’avant et l’après en tenant compte des différents protagonistes qui, semble-t-il, ont participé de près ou de loin à ce drame.

Le roman se divise donc en trois grandes parties. La première nous en dis plus sur chacun des personnages, en les suivant de Marseille à Paris en faisant même un grand détour par l’Afrique. Vient ensuite le drame puis les suites de celui-ci dans la troisième partie où l’auteur nous retrace l’enquête et le procès qui en découlera.

La critique

Le roman m’a emportée dès la première page. L’écriture est fluide et addictive, l’histoire est prenante et nous plonge d’emblée dans une autre époque. J’ai presque pu sentir les odeurs de la vieille ville, la chaleur du camp de redressement en Afrique, la moiteur de l’air.

Les descriptions sont justement dosées, suffisamment pour emporter le lecteur mais toujours remarquablement accompagnées d’action fournissant un rythme qui ne baisse jamais.

Les personnages ensuite, valent vraiment le détour. Tous sont admirablement bien dépeint. Aucun angélisme mais bien un réalisme sombre, ne laissant aucune place à la complaisance. Les traits les plus sombres comme les plus nobles sont décrits. A ce sujet, les personnages féminins, puissants et déchirés, m’ont vraiment fascinées. Que les femmes présentées aient un caractère fort comme Simone Marchand ou plus dépendant comme Yvonne Schmitt, elles sont à la merci des hommes et des aléas du destin mais toutes deux avec une présence certaine.

Enfin, si la véracité de l’histoire fait que, dès le départ, le lecteur sait à quoi s’attendre concernant le meurtre annoncé d’Yvonne, la tension reste présente et l’intrigue n’en n’est en rien entachée.

L’auteur ne ménage pas son lecteur en n’édulcorant rien de certaines scènes, sombres jusqu’à l’écœurement mais sans jamais donner la sensation de vouloir donner dans la violence gratuite, juste la restitution d’une réalité et d’un contexte spécifique.

Un coup de maître de la part d’un auteur que je ne connaissais pas mais que j’ai découvert avec un vrai plaisir.

L’auteur

Sylvain Pattieu est Français. Né en 1979, il fera des études d’histoire jusqu’à obtenir son doctorat.

A côté de son travail d’auteur, il anime également des conférences sur l’histoire ainsi que dans le domaine de la création littéraire.

Auteur de 3 romans et de plusieurs livres d’histoire et d’une comédie, Le bonheur pauvre rengaine est son second roman. Son dernier ouvrage Fôret-furieuse vient de paraître à la rentrée 2019.

Le détail

Le roman comprend une partie documentaire, présentant lettre et photos d’époque.

Si le lecteur avait encore un doute ou avait perdu de vue la véracité de l’histoire proposée, la présence de ces documents vient cruellement le rappeler à la réalité. La victime à bien existé et à bien été assassinée. Beaucoup des évènements du roman sont donc réels même si l’auteur dis lui-même avoir pris quelques libertés pour la fluidité et l’intrigue du roman.

La parenthèse

La photo de couverture pour l’édition poche (Babel) est très poétiquement représentative de l’histoire que les pages vont nous dévoiler. Photo d’époque du port de Marseille, légèrement recolorisée, cette couverture nous plonge d’emblée dans l’univers qui va nous engloutir, dès la première page. Cet élément est donc une vraie plus- value par rapport à l’édition grand format initiale, dont la couverture blanche et épurée ne proposant qu’une petite photo de coin rends moins bien hommage à la qualité de l’histoire présentée.

Marie pour MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Une pensée sur “Le bonheur, pauvre rengaine (de Sylvain Pattieu)

  • 14 mars 2020 à 7:26
    Permalink

    Bonjour,en lisant le résumé du roman de Sylvain Pattieu « le bonheur,pauvre rengaine » j’ai trés envie de découvrir cette histoire.Merci pour l’info !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *