Le bout de la ligne (Mathilde Brosset)

Un album malicieux et bien rythmé pour une première approche des chiffres. 18/20

Résumé :

Un adulte et un petit garçon vont à la pêche… Au turbot ? à la baleine ? Aux dragons ?… Le petit garçon imagine de multiples pêches miraculeuses tandis que l’adulte reste plus terre à terre.

Nous suivons le petit garçon à l’imagination débordante. Plus il imagine, plus le nombre augmente. Ainsi au départ, il s’agit « simplement » d’une baleine, puis de 4 sirènes et enfin, de 10 pirates !

Finalement, la pêche réserve une surprise de taille qui permettra au jeune garçon de laisser courre, une nouvelle fois, à son imagination ! Il n’y a plus qu’à partir à la pêche.

La critique :

  • La pêche à la ligne, un sujet qui passionne les enfants.
  • Une façon très agréable de découvrir les chiffres ainsi que des espèces marines extravagantes.
  • Une illustration très plaisante et colorée.
  • Un livre petit format tout cartonné aux bords arrondis idéal pour les petites mains.
  • Une plongée dans l’imaginaire.

L’auteure-illustratrice :

Mathilde Brosset utilise la technique du papier découpé pour illustrer cet album. Elle anime des ateliers pour enfants dans les écoles, les librairies et les musées. Chez le poisson soluble, elle a déjà écrit et illustré Meunier, tu dors ?

L’éditeur :

L’atelier du poisson soluble est une maison d’édition créée en 1989. Elle publie essentiellement des livres destinés à la jeunesse. Pour promouvoir la liberté de création, elle publie des projets atypiques avec des originalités graphiques et des thématiques rarement abordées.

Public visé :

A partir de 2 ans.

MassCritics
L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *