Le Club des DYS – Les lunettes de Benoît (Nadine Brun-Cosme)

L’amitié : un sentiment qu’il ne faut pas prendre à la légère! 16/20

Le résumé :

Aujourd’hui, Benoît est tout penaud, il vient de se faire gronder par la maîtresse. Il y a plein de fautes dans son cahier, pourtant, d’habitude, il recopie très fidèlement ce qu’elle inscrit au tableau. Il avoue timidement a son enseignante qu’il ne voit pas bien. Aussitôt, cette dernière écrit un mot à ses parents pour qu’ils prennent rendez-vous chez l’ophtalmologue. Mais en attendant d’avoir des lunettes, il faut qu’il se rapproche du tableau.

Benoît prend alors la place de Lou au premier rang. La jeune fille est très attristée parce qu’elle a toujours été assise à côté de Léon, son meilleur ami, et là, ils vont devoir se séparer. De plus, elle va devoir s’installer à côté d’Angèle… L’ambiance promet d’être morose !

Quand Lou voit que Benoît et Léon s’entendent à merveille, elle ressent comme de la jalousie…

La critique :

  • C’est le deuxième livre de la série Le Club des DYS, une collection dédiée aux enfants dyslexiques (mais utile à tous les jeunes lecteurs). Chaque histoire porte sur un phonème (ici le « oi » de Benoît).
  • Des personnages que l’on retrouve d’une histoire à l’autre : Lou, Léon et Benoît (d’autres s’ajouteront au fur et à mesure).
  • Comme dans le premier livre de la série, nous retrouvons : une introduction adressée aux parents, un découpage par chapitre pour que l’enfant avance à son rythme, une mise en page claire et aérée, le phonème étudié qui est mis en couleur dans le texte, des illustrations qui aident à la compréhension,…
  • Des sujets qui intéresseront certainement les plus jeunes car ils sont souvent au cœur de leur préoccupations : l’amitié et le port des lunettes.

L’illustrateur :

Ewen Blain a déjà illustré le premier livre de la série Le Club des DYS. Il réalise des illustrations pour des jeux, des bandes dessinées, pour la presse ainsi que pour les éditions jeunesse.

L’auteure :

Nadine Brun-Cosme est une auteure de livre jeunesse que nous avons présentée à maintes reprises. Elle a publié Hector et le marchand d’oreilles, Le cadeau pour Lou (Le Club des DYS), Moi devant.

Marie-Pierre Bidal a apporté son aide pour la création de cette série. Elle est psychologue clinicienne et présidente de l’association Potentialdys.

L’éditeur :

La nouvelle série que nous propose Castor poche semble claire et facilement accessible aux jeunes lecteurs. Une aide est toujours précieuse lors de l’apprentissage de la lecture !

Public visé :

Dès 7 ans.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *