Le coeur en braille (Pascal Ruter)

Une histoire émouvante, drôle et un peu triste à la fois ! 20/20

Le synopsis :

Victor est ce que l’on pourrait appeler un cancre. L’école et le travail scolaire ce n’est pas vraiment son truc. Lorsque Marie José, jeune virtuose et petit génie, vient chambouler sa vie c’est une toute nouvelle vision des choses qui s’offre à lui. Leur rencontre semble marquer un véritable tournant pour le jeune garçon. Aux côtés de sa jeune amie  il va en effet, connaître une indéniable évolution.

La critique :

Le récit à la première personne nous dévoile le point de vue de Victor, qui derrière son statut de cancre de la classe, sa simplicité et sa naïveté cache une intelligence que ne laisserai pas deviner ses médiocres résultats scolaires.

Avec un ton plein d’humour, entrecoupé de scènes plus solennelles et sérieuses, l’auteur réussit à nous faire rire autant qu’il nous émeut. Outre Victor, le roman fourmille de personnages hauts en couleurs, tel Haïcam, champion d’échecs à la personnalité énigmatique et mangeur insatiable de loukoums, qui en plus d’être très intelligent fait preuve de beaucoup de sagesse, ou encore le CPE du collège, fou de vélo qui découvre avec une certaine frénésie le plaisir de la lecture.

Mais c’est sa rencontre avec Marie-José, élève brillante et violoncelliste hors pair, qui va changer le cours des choses pour Victor. En effet, la jeune fille cache un lourd secret et va lui demander de l’aider à porter son fardeau jusqu’à la fin de l’année scolaire. A ses côtés, le jeune garçon va non seulement faire remonter sa moyenne mais aussi et surtout s’ouvrir au monde, grandir et découvrir en lui des ressources insoupçonnées.

Un livre sur l’adolescence, la différence et le handicap écrit avec intelligence dans un style atypique qui permet d’aborder avec une certaine forme de légèreté et d’optimisme un sujet délicat.

Une histoire émouvante, drôle et un peu triste à la fois, qui saura captiver aussi bien les adolescents que les plus vieux. A découvrir absolument !

L’auteur :

Pascal Ruter est un écrivain français né en 1966 dans la banlieue sud de Paris. En 1992, il se tourne vers l’enseignement et devient enseignant au collège. Passionné de livres (mais aussi de musique et de cinéma) il écrit depuis de nombreuses années.

Le Coeur en Braille édité en 2012 est son premier roman publié (chez Didier Jeunesse).

Le détail :

Point fort appréciable : la manière dont l’auteur arrive à développer les caractéristiques de ces personnages secondaires, qui semblent tout aussi travaillés que les personnages principaux. En effet, ils ont chacun une âme, une personnalité détaillée et profonde. De fait, on s’attache autant à eux qu’à Victor et Marie José.

La parenthèse :

Le cœur en braille vous à conquis ? Alors retrouvez vite Victor dans Le cœur en braille, trois avant et dans Le cœur en braille, quatre ans après. Le premier titre vous invitera à découvrir les moments décisifs de son enfance qui ont contribué à faire de lui ce qu’il est. Le second vous apprendra ce que sont devenus vos personnages préférés.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *