Le jour où le bus est reparti sans elle (Beka/Marko/Maëla)

Une BD feel-good! 18/20

Le synopsis :

Clémentine est une jeune femme un peu perdue, qui cherche des réponses à ses questions existentielles. Alors qu’elle part en séminaire avec son groupe de méditation, le bus reprend la route sans elle, après un arrêt dans une petite épicerie isolée en pleine nature. Finalement, c’est peut-être ici que Clémentine trouvera le chemin vers le bonheur…

La critique :

Le jour où le bus est reparti sans elle est une bande dessinée parsemée de petites histoires adaptées de célèbres contes zens, qui nous transporte dans un univers doux et accueillant. L’ambiance y est chaleureuse et propice à la réflexion . En effet, c’est une histoire remplis de messages positifs inspirants, qui s’ancre sur le bien-être intérieur, marquées de belles rencontres qui seront pour Clémentine le déclencheur d’une prise de conscience et l’aideront à appréhender la vie sous un nouvel angle.

C’est un album plein de bon sens et d’optimisme, qui nous incite à nous recentrer sur l’essentiel, à positiver et à savourer chaque moment. Un album que l’on referme sur un sentiment de sérénité. C’est également une BD au graphisme accrocheur qui renforce cette impression de bien être, nous plongeant dans un cocon, symbolisé par la maison d’Antoine, véritable havre de paix mise en valeurs par de belles couleurs, mais nous offrant aussi de beaux paysages verdoyants.

Une bande dessinée pleine de sagesse et de légèreté donc, à conseiller aux lecteurs en quête d’un récit positif emplis de beaux messages. Une lecture apaisante, parfaite pour qui cherche à dépasser un petit coup de déprime et à adopter une nouvelle vision des choses. Car comme le découvre Clémentine ici, le chemin vers le bonheur n’est pas toujours celui auquel on songe en premier lieu.

L’auteur :

Le pseudonyme Beka cache deux scénaristes de bande dessinées : Caroline Roque et Bertrand Escaich. Aux éditions Bamboo, ils ont notamment crée les séries à succès Les Rugbymen, Studio Danse et Le jour où. La plupart de leurs albums sont mis en couleur par Maëla.

Marko est un dessinateur de bande dessinée. Chez Bamboo, il a notamment travaillé sur la série Les Godillots .

Le détail :

Le jour où le bus est reparti sans elle, est le premier tome d’une série (paru chez Bamboo éditions) qui en compte quatre. Suivent Le jour où elle a pris son envol, Le jour où elle n’a pas fait Compostelle et Le jour où il a suivi sa valise que nous avions déjà eu l’occasion de découvrir. Chaque tome est une histoire complète qui peut se lire indépendamment des autres.

La parenthèse :

Pour découvrir la chronique sur Le jour où il a suivi sa valise c’est par ICI !

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *