Le Lecteur d’Âmes : Tome 1 & 2 (Alain Manuelle)

Une histoire à suspens ! 12/20

Synopsis :

Le Lecteur d’Âmes : « Je m’appelle Alex, j’ai 14 ans et je vois les âmes. Attention ! Je ne parle pas de fantômes. Je vois les âmes des êtres vivants autour de moi. Nul ne le sait. Nul ne me croit. Un jour, pourtant, on me demande d’utiliser ce don pour retrouver une personne disparue. Je suis loin de me douter de l’aventure qui se prépare ni des rencontres, belles ou inattendues, que ce drôle de jeu implique. Je vais garder le sens de l’humour, ça me sauvera peut-être… »

« Je m’appelle Johanna et j’ai 15 ans. Ma rencontre avec Alexis, le « lecteur d’âmes » a bouleversé mon existence. Aujourd’hui je vis chez ma grand mère avec mon petit frère Lilian. Nous pourrions nous sentir enfin protégés s’il n’y avait pas ces messages reçus sur mon ordinateur. Qui essaie de m’influencer ? Qui se donne le droit de jouer avec mes émotions ? Si j’en informe Alex, saura-t-il me conseiller ? Quelle est cette école où l’on veut m’envoyer, et où le chiffre sept revient sans cesse ? »

Critique :

Grâce au premier roman d’Alain Manuelle – Premières A(r)mes – on découvre Alex, jeune garçon avec un pouvoir hors normes. En effet, il peut voir les âmes. Ce don va lui permettre de vivre de grandes aventures ! Il est embarqué dans une quête qui semble anodine à ses yeux mais qui peut avoir de dangereuses conséquences pour lui et sa famille. Malgré son jeune âge, Alex est très mature et se doit de comprendre ce qui l’entoure. Johanna, quant à elle, tient une place très importante dans le récit, et notamment dans la deuxième tome. Elle devient le personnage principal, et grâce à ceci, on en apprend plus sur elle et son importance dans l’histoire.

Au travers de ces deux romans, le suspens est bien présent jusqu’à la dernière page. Les chapitres sont courts, ce qui permet d’accélérer le récit et l’action. De plus, ces deux tomes peuvent être vues comme des romans d’initiations où l’on y découvre la vie et l’amour tout en y mêlant suspens, fantastique, policier et humour.

Cependant, je n’ai pas vraiment accroché à ce genre de roman. En effet, j’ai trouvé que l’intrigue est assez longue à se mettre en place ; et les personnages ne sont pas bien définis dès le départ. Mais cela n’empêche qu’il y a un bon potentiel pour des premiers romans !

Si vous apprécier les sagas policières et légèrement fantastiques, je vous conseille Premières A(r)mes et L’Ombre du sept ! Les deux premiers romans d’Alain Manuelle sauront plaire aux adolescents et aux adultes !

Auteur :

Alain Manuelle est pianiste, chanteur, et compositeur. A la naissance de ses filles, il écrit des contes qu’il présente avec succès dans les écoles de métropole et d’outre-mer. De la chanson au conte et du conte au roman, il n’y a que deux pas, franchis allègrement par cet artiste aux multiples talents. Les deux premières tomes de la trilogie du Lecteur d’Âmes ont été publiées chez les édition Ex Æquo.

Le détail :

Que ce soit dans le premier ou le second tome ; on  trouve un mélange de genre qui se lient très bien ! En effet, on y trouve du policier avec les diverses enquêtes autour d’Alex et Johanna ; du fantastique avec le pouvoir du jeune garçon et surtout beaucoup d’humour. Le fait de retrouver autant de styles permet à un public varié d’apprécier l’œuvre à sa juste valeur.

La parenthèse :

Si vous souhaitez découvrir un roman qui s’apparente à ceux d’Alain Manuelle, je vous conseille Celle qui marche la nuit de Delphine Bertholon. Dans ce roman Young Adult, vous trouverez du suspens et du fantastique ; un trhiller à la Stephen King mais pour adolescents et pour les plus grands bien évidemment !

« Le bonheur, c’est simple comme une famille unie. Quand on est enfant, on croit que c’est un dû. En grandissant, on se rend compte que c’est une chance. Pour certains, la vie est un rêve, pour d’autres, un cauchemar. »

Tome 1 – Page 34

« Je cours avec le nourrisson dans les bras. Je sais que j’ai tort. Je sais que je n’irais pas loin. Je sais qu’il y aura des conséquences. Je sais qu’il me faut faire demi-tour et rendre cet enfant à sa mère. Je sais tout cela et je continue à courir. »

Tome 2 – Page 65

MassCritics – Justine

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *