Le martyre des innocents (Tess Gerritsen)

Une lecture addictive qui n’a rien du martyre! 19/20

Le synopsis

Nouvelle enquête du célèbre couple « Jane Rizzoli et Maura Isles ». Jane est enquêtrice pour la police de Boston où Maura est médecin légiste.  Il s’agit d’une suite à de nombreuses autres enquêtes mais le roman peut être lu indépendamment des autres.

Un premier corps est retrouvé, celui d’une jeune femme, cinéaste. Elle repose paisiblement dans son lit, à été énuclée et tiens ses yeux dans la paume de sa main. La cause du meurtre semble difficile à cerner tant au niveau du mobile qu’au niveau des raisons de la mort. La jeune femme à en effet été mutilée après sa mort et les premiers éléments relevés ne permettent pas de déterminer une cause à ce décès.  Un tueur isolé ? La victime créait des films d’horreur et la situation dépasse la fiction.

Un second corps est retrouvé, lui aussi décédé de manière très mystérieuse et ayant été victime de blessures après la mort.  Existe-t-il un lien entre les deux affaires ? Maura et Jane le sentent mais doivent encore démêler les fils de cette enquête, d’autant plus que d’autres meurtres sont commis et que la mère biologique de Maura, une tueuse pathologique, refait étrangement surface dans la vie de sa fille.

La critique

Je connaissais les personnages via la série télévisée, que j’ai toujours trouvée très bien construite et addictive. La lecture d’une de leur nouvelle enquête était donc une première pour moi. J’avoue avoir ouvert le roman en me demandant si je n’allais pas plus me retrouver dans un scénario que dans une bonne lecture.  Et puis là… attrapée, scotchée, piégée par cette histoire. L’écriture est parfaite, fluide et juste. Les personnages sont peu décrits, mais cela tient au fait qu’il s’agit d’une série et que ces éléments ont déjà été abordés dans les précédents opus (celui-ci peut malgré tout être lu indépendamment). L’intrigue est tout bonnement incroyable, complexe et absolument imprévisible.

 Je ne m’attendais pas à être aussi captivée par ce roman que je n’ai pu lâcher avant la fin, tournant la dernière page aux petites heures de la nuit. J’ai rarement été autant emportée par un roman policier.  Comme toujours avec ce genre de style, il ne faut pas trop en dire au risque de spoiler l’un ou l’autre éléments qui font le plaisir de la lecture et tout le frisson de l’aventure mais je ne peux que vous conseiller de foncer sur ce livre coup de cœur !

L’auteure

Tess Gerritsen est Américaine, née à San Diego en 1953. Après des études de médecine brillamment réussies, elle exerce en tant que médecin jusqu’au jour où elle remporte le premier prix suite à sa participation à un concours de nouvelles. Elle met alors sa carrière médicale de côté pour se consacrer, avec succès, à l’écriture. Alternant dans un premier temps avec l’intrigue de style romantique elle se plonge vite dans le thriller médical et le roman sombre où elle excelle.  Elle remporte plusieurs prix, en 2002 le prix du meilleur policier romantique (RITA Awards), et le prix Nero Awards en 2006 pour Au bout de la nuit.

Elle est l’auteure de plus d’une trentaine de romans à ce jour,

Le détail

L’auteure dispose de son propre blog, en Anglais, qui lui permet de transmettre son actualité mais également d’échanger avec les lecteurs. Dans ses posts, il lui arrive de proposer des teasers mais aussi et surtout des confidences littéraires, des explications sur sa vision des choses ou encore sur ce qui l’inspire.

La parenthèse

Il s’agit ici du douzième tome des aventures du couple « Rizzoli and Isles ».  Ces romans ont largement inspiré la série télévisée du même nom. Le succès énorme de ce duo féminin à permis de réaliser 7 saisons, toujours plus suivies par les fans. La série télévisée est terminée mais à notre plus grand bonheur, l’auteure continue à faire vivre ce duo d’enquêtrices tellement attachant. Le dernier tome dont il est ici question vient de sortir en novembre 2019 (éd. Presses de la Cité) et laisse présager que d’autres aventures pourraient encore suivre.

Marie pour MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *