Le secret de l’inventeur: L’énigme du magicien (Andrea Cremer)

Un second tome tout aussi addictif! 16/20

Le synopsis:

Les Catacombes ont été détruites. Charlotte, désormais leader du groupe, doit maintenant retrouver ses amis pour les mettre à l’abri. Alors que les plus jeunes sont laissés aux bon soins d’une Crèche, les plus âgés doivent rejoindre la Nouvelle Orléans pour se joindre à la Résistance.

La critique :

Dans un univers alliant uchronie et steampunk, nous retrouvons Charlotte et ses compagnons pour de nouvelles aventures ! En effet, ce nouveau tome plongera le lecteur au cœur de la Nouvelle Orléans, repère de la Résistance, où le raffinement et le luxe côtoie le banditisme. Dans cette ville de faux semblants et d’illusions, où les visages se cachent derrière les masques, Charlotte retrouvera enfin sa mère. Mais ces retrouvailles seront-elles à la hauteur de ce qu’elle attendait ? Pourra-t-elle placer sa confiance en cette femme qu’elle ne connaît finalement pas si bien ?

Par ailleurs, Charlotte connaîtra dans ce nouveau tome une nette évolution. La jeune fille impulsive et parfois un peu naïve que nous connaissions à laisser la place à une jeune femme plus mûre et plus réfléchie. Propulsée dans le monde des adultes, elle ne peux plus se reposer sur son frère et c’est maintenant à elle de prendre les décisions qui détermineront l’avenir du groupe. C’est donc une Charlotte en proie aux doutes et aux questionnements que nous retrouvons ici. Et cela, sans compter ses incertitudes concernant ses sentiments à l’égard de Jack et Coe…

L’intrigue principale, quant à elle semble un peu stagner. En effet, Grave apparaît ici comme un personnage de second plan. Cela permet la mise en place de nouveaux éléments et personnages. En plus d’enrichir l’histoire, ils auront eux aussi, sans aucun doute, leur importance pour la suite de l’intrigue. Heureusement, Grave revient au centre de l’histoire dans la dernière partie du roman. Et ce pour notre plus grand plaisir : il constitue tout de même le secret de l’inventeur ! Les autres compagnons de Charlotte seront bien entendu tous présent. Même si Jack ne fera qu’une brève apparition. Au delà de la joyeuse et excentrique petite bande d’amis, nous retrouvons avec plaisir Linet et Lord Ott, Coe ou encore Meg, qui apparaît dans ce tome sous un jour complètement différent…

L’énigme du magicien apparaît donc comme une transition servant de mise en place, en attendant le grand final, qui je l’espère, sera à la hauteur de cet univers riche et détaillé et de cette histoire captivante que nous a livré Andrea Cremer jusqu’ici. Nous y retrouvons l’atmosphère tant apprécié dans le premier volume, le tout teinté d’une aura de magie… Vivement la suite !

L’auteur :

Né en 1978, dans le Wisconsin, Andrea Cremer est une auteure américaine. Passionnée d’écriture depuis toujours, elle s’y consacre pleinement suite à une chute de cheval qui l’immobilisera douze semaine et lui permettra d’écrire son premier roman, Nightshade. Également professeur au College Macalester, elle allie dans Le Secret de l’inventeur sa passion pour l’histoire à celle de l’écriture.

Le détail :

Une fois de plus, nous ne pouvons que saluer le travail des éditions Lumen. Elles ont le don de mettre en avant chacune de leurs parutions, grâce à des couvertures de qualité, toujours très soignée. Attirant à coup sûr l’oeil du lecteur, elles le plongent d’un seul regard dans l’univers du roman. L’énigme du magicien ne fait pas exception. En effet, sa jolie couverture, associé aux premières pages de chaque chapitre décoré d’engrenages, s’accordent parfaitement au thème de l’histoire. Elle nous invite à nous replonger dans ce monde steampunk captivant.

La parenthèse:

Si vous souhaitez découvrir un peu plus largement le travail d’Andrea Cremer nous vous conseillons sa première série, Nightshade ou encore Invisibilité. Par ailleurs, si vous aimez les univers alternatifs allié à une ambiance steampunk nous vous conseillons la série Leviathan, de Scott Westerfeld.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *