L’Élite: Sous surveillance (T2) (Joëlle Charbonneau)

Une suite prenante et addictive! 15/20

Le synopsis:

Cia a survécu au Test. Enfin entrée à l’Université elle découvre l’enregistrement effectué juste avant la fin de cette épreuve et dans lequel elle relate toute son expérience. Choquée face à cette réalité qu’elle redécouvre, elle a bien du mal à faire de nouveau confiance à ceux qu’elle prenait pour ses amis et progressivement le doute s’empare d’elle. Mais, étroitement surveillée par l’Université, Cia va devoir faire comme si elle ne se doutait de rien. Pourtant au fil des jours, différents évènements lui prouvent que tout ce que lui révèle l’enregistrement et bel et bien vrai et que le Test, fondement de cette société qu’elle croyait irréprochable, est tout a fait abominable.

La critique :

Dans ce second tome nous retrouvons notre héroïne, Cia, alors qu’elle s’apprête à débuter les cours à l’Université. Mais bien que le Test soit désormais achevé, il semble que bien d’autres épreuves attendent encore la jeune fille. En effet, dans un contexte où chacun se doit d’être le meilleur et où chaque geste semble surveiller, les étudiants sont prêts à tout pour montrer leur capacités et se démarquer. Coups bas et complots sont donc monnaie courante au sein de l’Université.

Si l’héroïne nous séduit toujours autant par sa capacité à évaluer une situation, par son intelligence, sa combativité ou encore ses aptitudes de leader charismatique, je lui reproche toujours la même chose que dans le premier tome, à savoir la trop grande facilité avec lesquelles elle se sort de situations pour le moins périlleuse.

Néanmoins, à travers elle, l’auteur à su développer une réflexion sur les qualités que doit ou devrait avoir un bon dirigeant mais aussi sur le meilleur moyen de sélectionner ceux dont les décisions auront un impact décisif sur la communauté. C’est donc l’aspect politique qui prime dans cette nouvelle dystopie, face aux autres thèmes maintes fois explorés dans d’autres romans de ce genre.

Ce second tome nous offre également l’occasion d’en apprendre davantage quant à l’Histoire de la Communauté Unifiée mais surtout sur la guerre nucléaire qui a détruit le monde tel que nous le connaissons. En plus de détails pour le moins intéressant cela nous montre que l’auteure à réellement cherché à construire un univers riche et détaillé avec un système politique, une histoire et des règles biens établies.

En parallèle à tout cela, rebondissements et révélations entraîne le lecteur dans une histoire prenante et addictive. Entre fascination et répugnance face à ce mode de sélection pervers et machiavélique, on avance page après page, dans une ambiance de suspicion angoissante vers une fin qui annonce une suite sombre mais tout aussi captivante.

L’auteur :

Née le 4 novembre 1974 dans l’Illinois Joëlle Charbonneau est une auteure américaine de littérature jeunesse et young adult. Elle a d’abord étudié la musique et le chant classique avant de débuter une carrière de chanteuse d’opéra puis de professeur de chant. C’est alors qu’elle a décidé de se consacrer à une autre de ses passions : l’écriture.

Le détail :

L’héroïne Cia, se démarque de bon nombre d’autres protagonistes souvent présent dans ce genre de roman. Notamment, par le fait qu’elle ne remet pas en cause l’ensemble du système qui forme la Communauté Unifié. Mais seulement l’un de ses rouages, de ses aspects les plus pervertis. Pour elle, il ne sera jamais question de Rébellion à proprement parler. Dans le sens où son unique objectif est de changer le mode de sélection de l’élite et non pas de détruire un régime, une organisation entière par un conflit à grande échelle impliquant deux forces opposées.

La parenthèse :

Vous êtes un(e) grand(e) amateur(ice) de dystopies? Alors nous vous conseillons Uglies, de Scott Westerfeld. Cette série vous plongera dans un univers régi par le principe de perfection et de beauté. Ou encore Promise, d’Ally Condie. Il vous emportera au cœur d’un monde où le moindre aspect de la vie est régi par la société. Et où les mariages sont organisés selon des critères de compatibilité idéale.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *