Léonid : Les deux Albinos (Frédéric Brrémaud)

Une belle découverte pour les enfants! 16/20

Le synopsis :

Léonid est un jeune chat qui a soif d’aventures. Ses journées sont bien remplies auprès de ses camarades des rues et ses vieux amis pantouflards de salon. Mais un jour, des agneaux ont été retrouvés égorgés dans une ferme voisine. Afin de protéger le bâtiment, des chiens féroces sont lâchés, prêts à réduire en pâté le premier venu. C’est alors que Léonid croise le chemin de deux chats albinos que personne ne connaît… seraient-ce les coupables ?

La critique :

Le récit s’ouvre sur la vie paisible d’un jeune chat « pas encore adulte, mais pas non plus un chaton ». On découvre dès les premières pages l’environnement dans lequel va se dérouler l’histoire et on fait connaissance avec les autres personnages pas moins félins que le protagoniste. Dormir, manger, chasser, jouer, voilà ce qui ponctue le quotidien de Léonid. Qui dit routine bien rodée dans les récits, dit aussi rebondissements et c’est exactement ce qui va arriver au petit héros.

Le jeune chat s’improvise alors inspecteur en herbe à l’image du célèbre détective Sherlock Holmes. Il ne s’agit pas d’une banale fiction relatant le quotidien d’un animal vivant à la campagne mais bien d’une enquête trépidante qui tient en haleine le lecteur jusqu’à la fin. On apprécie le fait que les humains restent en arrière-plan dans le scénario et que toute l’attention soit portée à l’égard des animaux du village. Ce point de vue est manifestement un parti pris de la part de Frédéric Brrémaud et ce n’est pas pour nous déplaire.

En effet, on découvre la façon dont laquelle les animaux réfléchissent et se comportent dans toutes les situations possibles en étant dotés de la parole. La psychologie animalière est donc très bien travaillée et confère une réelle pertinence à la BD. Avec Stefano Turconi au dessin, les planches sont d’une très belle qualité : simples, les couleurs sont douces, les traits sont justes, un bel équilibre entre l’alternance de cases plus sombres et plus claires qui donnent le rythme.

Cette aventure de Léonid sera une belle découverte pour les enfants, eux qui sont les premiers à adorer les animaux.

L’auteur :

Frédéric Brrémaud est un scénariste français du neuvième art. Il est également connu dans le milieu sous les pseudonymes de Frédéric Alléluïa Brémaud et de Brr. Après ses études, il intègre le Centre National de la bande-dessinée et de l’image basé à Angoulême et a effectué des stages chez de nombreux éditeurs tels que Soleil qui a publié cet ouvrage.

Le détail :

Le scénariste n’est pas du style à avoir froid aux yeux et s’est essayé à tous les genres durant sa carrière sans se donner de limites : science-fiction, thrillers, humour, fantasy pour ne citer que ces derniers. Il n’est donc pas étonnant de constater que ses œuvres antérieures dénotent radicalement avec cet album à l’ambiance plus légère.

La parenthèse :

Un second tome des aventures de Leonid est paru en 2016: La Horde. Par ailleurs, si vous avez des enfants fans de nos amis les bêtes et de ces petites histoires qui les mettent en scène, alors vous saurez les ravir en vous procurant les bandes-dessinées Toutou & Cie, mais cette fois attendez vous à un humour décapant !

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *