L’erreur (Susi Fox)

Un roman angoissant. 19/20

Le synopsis :

Sasha vient d’accoucher. Elle n’avait pas imaginé ce jour ainsi : une césarienne en urgence, dans un hôpital qu’elle n’avait pas choisit… Quand elle rencontre son enfant, elle n’a aucun doute : ce n’est pas le sien ! Personne ne la croit et tous mettent son acharnement sur le compte du stress post-partum.

La critique :

Dès les premières lignes, Susi Fox nous immerge dans son récit. Les lieux sont d’une lugubrité certaine. Nous pouvons éprouver l’angoisse que Sasha doit vivre en se réveillant seule dans sa chambre après sa césarienne. Où est son bébé ?

Nous ne pouvons que ressentir de l’empathie pour la jeune mère, personne ne semble tendre avec elle. D’ailleurs, elle est rapidement soupçonnée de stress post-partum… Son mari est tout à fait distant et évasif ; Son père, qui n’a jamais su dévoiler ses sentiments choisit clairement mal son moment pour lui faire des confidences. Sa meilleure amie n’est pas réellement sur la même longueur d’ondes. Le personnel soignant est très froid et ne cherche pas vraiment à la rassurer.

Les incohérences ne manquent pas et alimentent le doute : la sage-femme se trompe de dossier lorsqu’elle vient se présenter, Sasha devait accoucher d’une petite fille et c’est un petit garçon qu’elle a dans les bras, Mark est introuvable, et il lui a fait livrer des roses rouge sang alors qu’il sait très bien que ce sont les blanches ses préférées !

Alors que nous n’avons qu’un seul conseil à donner à notre jeune mère ; rester prudente et discrète ; elle enchaîne les faux pas au risque de se faire discréditer par tout son entourage.

Sasha, habituellement réservée, se lie d’amitié avec plusieurs patientes. Certaines sont tout comme elle, dans le service psychiatrique et d’autres sont des mamans qu’elle a rencontrées à la nursery.

Les pages défilent et nous en apprenons un peu plus sur Mark et sur Sasha : leur vie de couple, leur vie professionnelle, leur long combat pour avoir un enfant, leur passé, leurs secrets. De quoi éveiller notre curiosité à tel point qu’il est difficile de refermer le livre !

Sasha est-elle simplement à bout ou ses soupçons sont-ils fondés ? Jusqu’à la fin du livre, je n’ai pas pu choisir mon « camp »… Les pièces du puzzle s’emboitent mais ne laissent apparaître le tableau que dans les dernières pages !

L’écriture est fluide et légère et ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer. Chaque chapitre est utile et laisse très peu de place aux temps mort !

Un thriller psychologique épatant !

L’auteure :

Susi Fox a étudié la médecine et les arts. Elle est aujourd’hui médecin généraliste. L’Erreur est son tout premier roman.

Le détail :

Un livre écrit à la première personne pour que l’auteur puisse s’identifier très rapidement au personnage. Qu’il s’agisse de Sasha ou de Mark, chacun a son mot à dire dans cette histoire. Tour à tour, ils nous ferons replonger dans leur mémoire. L’auteure nous permet ainsi de mieux comprendre l’état d’esprit de chacun des deux protagonistes.

La parenthèse :

Après Ruth Ware (Promenez-vous dans les bois…) et Fiona Barton (La veuve), Fleuve éditions nous font découvrir un nouveau talent : Susi Fox.

Elle dépeint avec habileté un scénario angoissant qu’aucune mère ou future mère ne voudrait vivre !

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

2 pensées sur “L’erreur (Susi Fox)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *