Les étoiles de Noss Head, Tome 1 – Vertige (Sophie Jomain)

Un premier tome qui peine à s’affranchir des classiques du genre! 10/20

Le synopsis:

Comme chaque année, Hannah doit passer l’été à Wick, chez sa grand-mère. Alors qu’elle doit fêter son dix huitième anniversaire, elle n’est pas vraiment partante pour passer ses vacances loin de Paris et de ses amis. Pourtant, sa rencontre avec Leith va tout changer. Elle va vite tomber sous le charme de ce jeune homme au corps d’athlète et aux yeux d’émeraude. Mais Leith semble conserver une part de mystère, comme s’il cachait quelque chose. Quel est ce secret que Leith ne semble pas vouloir partager? Mettra-t-il en péril leur relation naissante?

La critique: 

Bon qu’on se le dise de suite : Les étoiles de Noss Head (ou du moins ce tome), n’est ni plus ni moins qu’une reprise de Twilight. Vous remplacez Edward le beau vampire, par Leith le beau… (je vous laisse la surprise…) et le tour est joué. Ne vous méprenez pas, j’ai aimé Twilight, mais pour moi une fois qu’une chose a été faite il est inutile de la décliner à toutes les sauces. Si encore, Sophie Jomain, ne s’était inspirée que de quelques détails pour créé son univers cela n’aurait pas été dérangeant. Mais là, c’est toute la trame narrative de ce premier tome qui semble calquée sur celle du premier livre de la saga de Stéphenie Meyer.

Parlons également du personnage principal, Hannah, agaçante au possible de par ses réactions puériles qui lui donne l’air d’une gamine de quatorze ans et encore (alors qu’elle est censé en avoir dix huit…), par sa passivité et sa soumission. Ses crises de larmes à répétition et sa difficulté à s’affirmer exaspéreront sûrement plus d’un lecteur, et font d’elle un personnage superficiel et sans profondeur.

Oui je suis dure, je sais. Je suis dure car finalement le livre se lit plutôt bien, les pages défilent rapidement et la plume de l’auteur est agréable. Sophie Jomain crée même sa propre mythologie autour de ces créatures surnaturelles dont fait partie Leith, ce qui constitue un détail très appréciable, tout comme le fait que l’histoire se situe dans un superbe décor : l’Écosse.

Mais ce que je cherche, pour ma part, lorsque j’ouvre un livre c’est la surprise, des personnages attachants, l’originalité… et non des personnage exaspérants et une intrigue dont je devine chacun des rouages. Dommage donc, que l’auteure n’est pas su se démarquer davantage des classiques du genre.

L’auteur:

Né en 1975 à Villefranche-sur-Saône, Sophie Jomain à consacré plusieurs années de sa vie à l’archéologie, s’intéressant à l’histoire de la Gaulle gallo-romaine et celtique . Après six années passées au milieu des chantiers archéologiques, la naissance de sa petite fille la pousse à prendre un long congé parental qui lui permettra de retourner vers sa première passion : l’écriture. Elle est aujourd’hui l’auteure de plusieurs romans fantastiques pour jeunes adultes et adultes dont Les Etoiles de Noss Head (J’ai lu).

Le détail:

Sophie Jomain a crée toute une mythologie autour des créatures surnaturelles dont il est question dans les Etoiles de Noss Head . Elle retrace pour le lecteur, les origines et l’Histoire de ce peuple particulier, dénombrant les différentes races qui le constitue tout en attribuant à chacune des caractéristiques qui lui sont propres. Détaillée, toute cette mythologie apporte un peu de crédibilité et d’originalité à un récit qui en a bien besoin.

La parenthèse:

Si vous aimez les histoires d’amours associée à un univers surnaturel, vous serez susceptible d’apprécier Journal d’un vampire de L.J Smith qui raconte l’histoire d’Elena Gilbert, une adolescente qui retrouve le goût de vivre après la mort de ses parents grâce à l’arrivée dans son lycée du beau et jeune Stefan Salvatore, un garçon mystérieux qu’elle va tout faire pour séduire.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Une pensée sur “Les étoiles de Noss Head, Tome 1 – Vertige (Sophie Jomain)

  • 5 janvier 2019 à 10:59
    Permalink

    Je ne l’ai pas lu, il est dans ma wish list à voir si je vais l’acheter ou non mais en tout cas, la couverture est très belle

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *