Les prélats de Faneas – Les Terres d’Exil (C. Abécassis Weigel)

Un roman d’héroic fantasy associé à une bonne dose de romance ! 13/20

Résumé :

Astéria est une jeune femme énergique au caractère bien trempé qui vient d’emménager à Maleross avec sa cousine Cléora.

Les deux jeunes femmes arrivent tout droit du mystérieux royaume de Faneas où la magie et les dieux n’ont rien d’imaginaire et où chaque jour recèle son lot de surprises. Elles ont fuit leurs terres natales envahies par le royaume limitrophe d’Endor et sont venues se réfugier dans notre monde.

Elles cherchent à présent les prélats de Faneas afin de regagner leur monde et de restaurer la paix, mais la tâche s’avère bien plus ardue qu’il n’y paraît et les mystérieux prélats demeurent introuvables. Leurs actions finissent par attirer l’attention d’un jeune homme observateur portant le nom de Noctis. Avec l’aide de son ami Klay, il compte bien découvrir ce qu’elle cachent.

Critique :

Sceptique face à la lecture du prologue et des premiers chapitres, on se demande ce que va bien pouvoir nous réserver la suite. En effet, après un bref aperçu de Faneas voilà que notre jeune héroïne débarque sur terre, s’inscrit à la fac, et ouvre un café en compagnie de sa cousine, menant en parallèle la mission pour laquelle elles ont été envoyés sur Terre et qui, soit dit en passant, reste largement en arrière plan….
Toutefois, mieux vaut ne pas se laisser berner par cette première impression, car, il faut bien l’admettre, la suite est plutôt réjouissante.

En effet, après une entrée en matière plutôt surprenante et chaotique, l’auteure semble reprendre le contrôle au fil des pages et nous offre au final une histoire plutôt captivante et qui se lit facilement. Les personnages sont en grande partie responsable de ce succès. Leurs personnalité et les relations particulières qui vont se tisser entre chacun d’eux attise en effet notre curiosité tout au long du roman, et même si la relation entre Klay et Astéria est amené d’une étrange manière, elle n’en reste pas moins intéressante. Notons d’ailleurs qu’une grande part de ce premier tome est consacré à la relation qui se tisse entre les deux protagonistes et donc à la romance…

Quant au scénario, il est plutôt cohérent mais ne laisse que bien peu de place au suspense. En effet, le lecteur, aura tôt fait de démêler les fils de l’intrigue et n’aura aucun mal à anticiper les révélations étant donné les nombreux indices disséminés au fil des pages.
Par ailleurs, le style d’Abécassis Weigel, bien que moderne et pour la plupart du temps assez fluide souffre parfois de quelques maladresses. Pour autant, ces petits défauts ne nuisent pas énormément à la lecture et s’effacent presque face à la richesse du monde que découvre le lecteur au fil de sa lecture. En effet, on sent derrière cette histoire, la volonté de créer un univers de toute pièce et même si beaucoup d’éléments sont déjà bien connus des amateurs d’héroic fantasy, on découvre avec plaisir tout les petits détails qui font la spécificité de Faneas.

En bref, si ce premier tome ne révolutionne pas le genre de l’héroic fantasy, il n’en reste pas moins divertissant. Par ailleurs, maintenant que les bases de l’histoire sont en place, peut être aurons nous le droit à davantage de suspense et de rebondissements dans le second tome ?
Un livre à conseiller en premier lieu aux adolescents, amateurs de récits fantastiques agrémenté d’une bonne dose de romance !

L’auteur :

Graphiste et Web designer de formation, Charlotte Abécassis Weigel est une auteure française dont le premier roman Les Prélats de Faneas, une saga composé de 4 tomes, est sorti en 2017 grâce aux contributeurs Ulule.

Le détail :

La couverture attirant l’oeil par sa sobriété est également le fruit du travail de C. Abécassis Weigel. Sachez, pour ceux qui voudrez se plonger encore davantage dans son univers, que l’auteure à également réalisée une carte de Faneas disponible en version poster sur son site.

La parenthèse :

Ce livre est davantage susceptible de plaire à un public adepte des univers d’héroic fantasy ou de fantastique, qui laisse cependant une grande place à la romance mais aussi à la mythologie. Les lecteurs, ayant appréciés des saga comme Twilight par exemple, pourrait être séduit par les Prélats de Faneas.

MassCritics
 
L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Une pensée sur “Les prélats de Faneas – Les Terres d’Exil (C. Abécassis Weigel)

  • 20 juin 2018 à 1:56
    Permalink

    J’aurai mis un peu plus pour ce premier tome.
    J’ai passé un bon moment de lecture. J’ai trouvé les personnages super attachants.
    On voit bien que ce tome met en place un certain nombre de choses.
    Je me suis acheté le tome 2 et je suis assez impatiente de le lire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *