Les Seignors : Objectif l’urne (Richez, Sti et Juan)

Une lecture agréable mais peu marquante. 14/20

Le synopsis:

Les dernières volonté de René, exprimées dans son testament, mèneront notre joyeuse bande de seniors jusqu’à Lourdes où il souhaite que ses cendres soient amenées. C’est ce voyage qui servira de fil rouge à ce nouvel album, entraînant tout les pensionnaires dans un voyage propice aux gags.

La critique :

Ce nouvel album s’inscrit dans la lignée du premier en nous proposant une série de petit gags d’une à deux pages mettant en scène la joyeuse petite bande de retraités excentriques et caricaturaux que nous avions eu plaisir à découvrir dans le tome introductif.

Cette fois la bande dessinée s’articule autour de la dernière volonté de René. En effet, dans son testament celui-ci demande aux pensionnaires de la maison d’amener ses cendres à Lourdes. Cependant, si cette histoire sert de fil rouge, d’autres saynètes sans rapport viendront étoffer ce nouvel album.

Le tout offre un album, certes agréable à lire, mais pas des plus hilarants. Mis à part les personnages, pour lesquels on éprouve une certaine affection, on se lasse assez rapidement de cette succession de gags finalement assez peu marquants et qui manque là encore d’originalité. 

Le plus remarquable ici reste donc le dessin de Juan qui s’inscrit dans une esthétique très dynamique et expressive mettant ainsi parfaitement en valeur ces personnages hauts en couleurs dans des cases vivantes et colorées.

Au final, ce second volet reste une lecture légère et divertissante qui sans nous faire vraiment rire, réussira tout de même à faire naître quelques sourires timides. A conseiller en priorité à ceux qui se sont déjà laissé séduire par le premier album.

L’auteur :

Scénariste de bande dessinée, Hervé Richez alterne entre scénarios réalistes et séries humoristiques.

Tantôt scénariste, tantôt dessinateur, Sti a collaboré avec divers auteurs sur plus de 20 albums. Il travaille également avec la presse BD.

D’abord animateur et storyboarder de dessin animé, Juan quitte l’animation en 2004 pour se consacrer à la BD . Il travaille avec Sti sur la série Mes premières fois.

Le détail :

Crée en 1977, Bamboo édition est une maison d’édition, spécialisée dans la bande dessinée, particulièrement versée dans l’humour. Sa collection Grand Angle, quant à elle, met en avant des bandes dessinée réalistes grand public. Mais elle publie également des mangas avec son label DokiDoki.

La parenthèse :

Pour la chronique du tome 1 c’est par ICI. Et si jamais vous cherchez d’autres BD mettant en scène le 3e âge alors nous vous invitons à vous tourner vers Les vieux fourneaux..

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
 Page Facebook : Masscritics
 Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *