Les voisins sauvages (Ulrika Kestere)

Le dépassement de soi et l’ouverture aux autres. 18/20

Résumé :

Lapin vient d’acheter une maison de campagne rien que pour lui. Pendant ses vacances, il va pouvoir profiter, car le reste de l’année, il vit à l’étroit dans un trou sombre.

Quand il arrive enfin devant sa belle demeure, une surprise l’attend. Quatre fauves ont élu domicile dans son jardin : un guépard, un lion, un tigre et une panthère. Ils boivent l’eau de sa fontaine, griffent les arbres, mangent les fleurs… Lapin ne sait pas comment les calmer. Ces bêtes sauvages n’ont jamais entendus parler de loyer ou de propriété privé. Alors Lapin s’enferme dans sa maison et réfléchit. Peut-être que s’ils devenaient végétariens, ils seraient plus calmes ? Malheureusement, les betteraves que Lapin leur apportèrent eurent l’effet inverse : maintenant, ils faisaient du catch dans son jardin.

Désespéré, Lapin finit par appeler sa maman, qui ne manque jamais d’idées. La seule solution qu’elle lui proposa fût d’organiser une fête… Il se mit alors à l’œuvre !

Réussira-t-il à dompter ses nouveaux voisins ?

La critique :

  • Des illustrations douces aux couleurs agréables.
  • Une fin très surprenante mais très amusante.
  • L’ouverture aux autres est l’idée principale de cet album.
  • Le personnage principal est très courageux, il fait beaucoup d’efforts et ne cherche pas le conflit. Au contraire, il dépasse sa peur pour faire évoluer positivement la situation.
  • Une preuve qu’à de nombreux problème, il y a une solution.

L’auteure/illustratrice :

Ulrika Kestere est designer et photographe. Mais le dessin est une de ses passions. Pour son premier album, elle s’est inspirée de son chaton, qui a également une énergie débordante !

L’éditeur :

L’Etagère du bas est une jeune maison d’édition créée en 2016 par Delphine Monteil. Elle travaille dans l’édition depuis plus de dix ans et anime également un blog de littérature jeunesse. Plupp est un des personnages clé de cette maison d’édition. Vous pouvez d’ailleurs découvrir Plupp fait un long voyage.

Public visé :

A partir de 3 ans.

MassCritics
L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Une pensée sur “Les voisins sauvages (Ulrika Kestere)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *