L’étranger dans la maison (Shari Lapena)

Il ne faut jamais se fier aux apparences. 19/20

Le synopsis :

Karen vient d’être victime d’un accident de voiture dans un quartier qu’elle n’a pas l’habitude de fréquenter. Son mari Tom n’y croit pas un seul instant, les circonstances de l’accident ne correspondent pas à sa femme : elle ne fait jamais d’excès de vitesse et ne grille jamais aucun feu. Il doit pourtant se rendre à l’évidence, c’est bien Karen qui est sur le lit d’hôpital !

En se réveillant, la jeune femme est incapable d’expliquer ce qu’il s’est passé, elle n’a aucun souvenir du soir de l’accident. Les médecins parlent d’une amnésie temporaire. Quand elle rentre chez elle, une chose la tracasse… Elle n’en a parlé à personne mais elle sait que quelqu’un s’introduit chez elle en son absence !

La critique :

Karen a tout pour être heureuse : un mari aimant, un beau pavillon, une bonne situation financière, des projets d’avenir,… Pourquoi s’est-elle s’enfuit en début de soirée dans un quartier si peu fréquentable ? S’est-elle volontairement mise en danger ou fuyait-elle quelque chose ?

Quelques jours après, un corps est retrouvé dans le même secteur… La date du décès remonte au soir de l’accident ! Simple coïncidence ?

Dès les premières lignes, l’auteure nous fait savoir que tout n’est pas aussi beau que l’on veut nous le faire croire : « ce cadre enchanteur ne reflète pas l’état d’esprit de Tom ». En effet, plus l’histoire avance, plus les langues se délient et nous prouvent que rien n’est tout à fait rose. Karen et Tom se connaissent-ils vraiment ? L’auteure nous laisse en douter. L’amnésie de Karen jette d’ailleurs un froid dans la relation. La jeune femme a-t-elle réellement tout oublié ? Le lecteur tout comme les différents protagonistes sont autorisés à en douter.

Une voisine qui passe son temps derrière les carreaux aura peut-être une idée de ce qui se trame chez ce jeune couple…

Les personnages qui gravitent autour de Karen nous paraissent froid et de plus en plus distant. D’abord Tom qui semble plus penser aux problèmes que peuvent causer les différentes accusations à l’encontre de Karen sur son petit bien être qu’à ceux de sa femme. Puis Brigid, sa voisine et meilleure amie, qui ne peut que nous agacer avec sa curiosité malsaine et son omniprésence.

Shari Lapena ne lésine pas sur le suspense. Elle nous laisse aller dans tous les sens. Et une fois que l’on est persuadé d’avoir tout compris, un élément nouveau vient tout compromettre ! Les personnages sont énigmatiques, bien évidemment, ils nous cachent des choses mais sont-elles véritablement importantes ?

Si vous aimez le suspense, vous risquez d’être servi. La vérité n’est dévoilée que dans les toutes dernières pages du livre.

L’auteure :

Shari Lapena est l’auteure du best-seller Le Couple d’à côté. Avant de devenir auteure, elle a travaillé comme avocat et professeure d’anglais. L’étranger dans la maison (Presses de la Cité) est son deuxième thriller.

Le détail :

L’auteure nous livre ici un thriller domestique qui met en avant les faux-semblants de la vie conjugale. Parfois, les petits mensonges deviennent des grands, finissent par prendre le dessus et éclatent au grand jour !

La parenthèse :

Si vous êtes adeptes des thrillers domestiques, je ne peux que vous encourager à lire le premier opus de Shari Lapena Le Couple d’à côté ainsi que L’échange de Rebecca Fleet.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
 Page Facebook : Masscritics
 Page Instagram : Masscritics

Une pensée sur “L’étranger dans la maison (Shari Lapena)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *