L’iceberg rouge (Jean Villemin)

Un bel album qui interroge sur le pouvoir de l’imagination! 17/20

Le résumé:

« Voici l’histoire de l’Iceberg rouge qui hanta les consciences et troubla bien des nuits de navigateurs… »

La critique :

Dans des tons sombres, marrons, noir et gris, parfois traversé de rouges, les illustrations à l’encre nous transportent dans un monde marin, à la fois beau et inquiétant. De l’île d’Ameland, terre de chasseurs de baleines, aux mers du Nord et jusqu’aux terres des Inuits, c’est un sublime voyage que nous offre Jean Villemin.

En effet, à travers le journal de Martial Wlimens, parti sur l’île d’Ameland dans l’intention d’écrire la biographie d’un célèbre chasseur de baleine, c’est la légende de l’Iceberg rouge qui nous est contée. Par la même, l’auteur nous vante la beauté de la nature, une nature qu’il nous faut craindre mais surtout respecter.

En bref, L’Iceberg rouge est un bel album qui nous est présenté tel un conte. La légende s’y mêle à la réalité pour nous plonger dans un monde à la limite de l’onirisme. Un monde qui nous incite à nous questionner sur le pouvoir de l’imagination et sur ce que les croyances et légendes révèlent de l’espèce humaine et de sa relation à la nature.

A partir de 8 ans.

L’auteur :

Diplômé de l’école d’art supérieure de Nancy, Jean Villemin est auteur,illustrateur et plasticien. Outre l’Iceberg Rouge il est l’auteur de Baleine ! aux éditions du Lampion et du Glacier aux éditions Ibex books.. Son dernier album, La petite mare, est paru aux éditions Mazeto Square.

Le détail :

Créées en 1999, les éditions Magellan & Cie ont pour ambition de donner la parole aux écrivains voyageurs de toutes les époques. Leur catalogue accueille aussi quatre collections dédiées aux spectacles vivants et au patrimoine. Depuis 2008, elles éditent aussi des albums jeunesse dans la volonté d’ouvrir sur le monde un regard coloré et amusant.

La parenthèse :

L’iceberg rouge fait partie de la collection P’tits Magellan. Dans cette collection vous pouvez également retrouver l’Abécémer de Nicolas Michel ou encore La faim du loup d’Emmanuelle Halgand.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
 Page Facebook : Masscritics
 Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *