L’île au trésor (Benjamin Bachelier/Aurélien d’Almeida)

Une adaptation très épurée de l’oeuvre de Stevenson accessible aux enfants ! 15/20

Le synopsis :

Le jeune Jim nous raconte sa périlleuse aventure jusqu’à une île mystérieuse où, d’après la carte qu’il a prise à un vieux pirate mort, se cache un fabuleux trésor. Une aventure empli de dangers, durant laquelle notre jeune aventurier devra faire montre d’un courage à toute épreuve et d’une grande ingéniosité pour sauver sa vie !

La critique :

Intéressante en ce qu’elle fera découvrir à un jeune public un classique de la littérature d’aventures, cette bande dessinée laissera cependant les lecteurs plus âgés sur leur faim.

En effet, cette adaptation très épurée de l’oeuvre de Robert Louis Stevenson s’en tient à l’essentiel, se délestant de tout ce qui n’est pas réellement nécessaire au bon déroulement de l’intrigue. Aussi, ceux qui ont déjà eu le plaisir de découvrir l’œuvre originale risqueront d’être fort déçu de ce côté là.

Néanmoins, il faut reconnaître que cet aspect est plutôt positif pour les jeunes lecteurs auxquels, après tout, cette bande dessinée s’adresse tout particulièrement. En effet, l’intrigue se déroule à un bon rythme, sans temps morts, les différents rebondissement s’enchaînant assez rapidement. Aussi, cette simplicité du scénario permet-elle de rendre cet adaptation très accessible.

Point négatif, cependant, un tel rythme ne permet pas vraiment de façonner la personnalité des différents protagonistes qui de fait, manque franchement de consistance. Pour autant, les jeunes lecteurs, ne manqueront pas de s’identifier au jeune Jim, courageux et intrépide aventurier !

Par ailleurs, le dessin de Benjamin Bachelier, au trait vif et gras, qui fait fi des détails, vient renforcer l’ambiance particulière qui se dégage du récit et nous permet de nous immerger sans mal dans cette histoire de pirates et de trésor!

Au final, cette bande dessinée apparaît comme une belle opportunité pour les enfants de découvrir cette œuvre, et leur donnera peut être l’envie de se lancer plus tard dans la lecture du roman original de Robert Louis Stevenson, grand classique du roman d’aventures qui à grandement contribuer à nourrir l’imaginaire collectif. Une bande dessinée à conseiller aux enfants, friands d’aventures et d’histoires de pirates ! A partir de 9 ans.

L’auteur :

Aurélien d’Almeida signe avec L’île au trésor son premier scénario de bande dessinée. Éditeur indépendant, il a d’abord travaillé chez Casterman Jeunesse où il a animé la collection « Tout en BD».

Benjamin Bachelier est dessinateur, illustrateur et peintre et travaille aussi bien pour la presse que pour l’édition. Il a déjà travaillé sur d’autres adaptation comme avec Taïpi, un paradis cannibale d’après l’oeuvre d’Herman Melville ou encore Gatsby le magnifique, d’après l’oeuvre de Francis Scott Fitzgerald.

Le détail :

En fin d’album une double page consacrée à Robert Louis Stevenson et à son œuvre, permet au lecteur d’en apprendre davantage sur cet auteur et sur les différentes adaptation nées de son roman L’île au trésor.

La parenthèse :

Si vous voulez proposez d’autres adaptation en bande dessinée d’œuvres classiques à vos enfants, alors nous vous conseillons Le fantôme de Canterville (Oscar Wilde) d’Elea Bird, aux éditions Jungle.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
 Page Facebook : Masscritics
 Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *