L’instant d’après (Maltaite et Zidrou)

Une bande dessinée captivante mais déroutante ! 16/20

Le synopsis :

L’instant d’après : Alors qu’elle se trouve aux Etats-Unis Blandine pressent que quelque chose est arrivé à sa sœur jumelle. Celle-ci a effectivement disparue juste un instant avant que son compagnon n’ai un grave accident. Blandine va alors mener son enquête pour tenter de comprendre ce qui a bien pu se passer. En faisant la rencontre de Gilbert Houdain, elle va se rendre compte que d’autres disparitions pour le moins étranges se sont déjà produites.

La critique :

L’instant d’après de Zidrou et Maltaite, paru aux éditions Dupuis nous transporte à la fin des années 60 alors que s’enchaîne les disparitions inexplicables : une femme qui disparaît juste avant que son compagnon ai un terrible accident, un homme qui semble tout bonnement s’être évaporé dans un ascenseur… Blandine, sœur jumelle de la jeune femme disparue avant l’accident va alors mener l’enquête pour tenter de déterminer ce qui a bien pu se passer.

Entre thriller et fantastique, le récit alterne flash-backs et témoignages au rythme de l’enquête de Blandine. Mystère et suspense sont au rendez vous d’autant qu’il ne semble y avoir aucune explication rationnelle à ces disparitions, l’une d’entre elle ayant même été filmée. On accuse alors les seules personnes présente au moment des faits, où l’on tente vainement de les expliquer, niant toute dimension surnaturelle : « S’il y a bien une chose que les gens refusent de croire en face, c’est l’irréalité ».

L’atmosphère mystérieuse qui se dégage de cette histoire réussit à maintenir le lecteur en haleine. Mais celui-ci ne pourra certainement pas s’empêcher de ressentir une petite pointe de frustration voir de déception lorsque viendra le dénouement. Pour autant, même si la fin se révèle plutôt déroutante, cette lecture n’en reste pas moins à conseiller, ne serait-ce que pour le talent scénaristique indéniable de Zidrou qui se révèle encore ici ou pour le dessin de Maltaite qui nous immerge sans mal dans l’ambiance des années 60.

Mystérieuse, captivante et un brin déconcertante, cette bande dessinée porté par deux personnages principaux pour le moins intéressants et bien construits, nous plonge dans un récit rythmé et passionnant qui tend vers le surnaturel, sans pour autant que celui-ci soit jamais avéré. A lire !

L’auteur :

Scénariste de bande dessinée belge, Zidrou, de son vrai nom Benoît Drousie s’est fait connaître avec la série L’élève Ducobu qu’il a co-crée et scénarisé. Il est également le scénariste de la série Tamara. Parallèlement, il a publié une soixantaine d’albums dans des registres divers.

Dessinateur de bande dessinée, Éric Maltaite a collaboré à Tintin et Spirou. Il a réalisé 421 avec Desberg et travaillera sur de nombreux autres ouvrages.

Le détail :

Paru dans la collection Dupuis « Grand public », L’instant d’après est conseillée à partir de 15 ans.

La parenthèse :

Pour découvrir plus largement le travail de Zidrou nous vous conseillons Les beaux étés ou encore Le Beau Voyage.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *