Locke & Key : Bienvenue à Lovecraft (Joe Hill)

Un indispensable pour tous les fans de récits d’horreur et de fantastique! 17/20

Le synopsis:

Un manoir lugubre et hanté. Une île étrange qui se nomme Lovecraft. Trois jeunes orphelins qui emménagent dans ce manoir pour démarrer une nouvelle vie après le meurtre tragique de leur père Rendell et le viol de leur mère Nina, sauvagement attaqués par deux élèves du collège où travaillait Rendell Locke. Une famille heureuse, unie, qui avait tout pour elle, se retrouve brisée. Une famille tentant de continuer à vivre malgré le chagrin en s’installant dans la vieille demeure familiale aux sombres et terribles secrets.

La critique: 

Locke & Key : Bienvenue à Lovecraft parait assez simple dans son scénario au vu du résumé ci-dessus mais l’histoire est tellement fouillée et travaillée qu’il est très difficile de la résumer en seulement quelques lignes. Concrètement, ce premier tome se découpe en six épisodes mêlant horreur et fantastique avec brio. Bien que fier d’avoir pour père le grand Stephen King, Joe Hill a décidé de ne pas utiliser ce nom sur ces œuvres afin de montrer son talent au grand public. Et là où son père a réussi avec brio, le fils l’a également fait. En effet, Joe Hill a permis à l’horreur et au fantastique de pénétrer dans le monde réel de personnes banales.

L’histoire débute de manière plutôt classique en partant du point de vue de Tyler, le fils aîné de la famille. Les Locke doivent partir en vacances. Bien évidemment, Tyler n’est pas enjoué à l’idée de passer ce moment avec ses parents. Cette petite vie tranquille se voit brusquement brisée par le meurtre du père et le viol de la mère.

Si les premiers instants de l’histoire sont vus par Tyler, le reste de la narration se base du point de vue de Bode, le plus jeune des enfants. C’est lui qui va découvrir une étrange clé aux pouvoirs surnaturels ainsi qu’un point au fond du jardin dans lequel se terre un être mystérieux. Bode est donc l’élément déclencheur des évènements fantastiques qui se produiront dans le manoir Keyhouse.

La trame scénaristique est particulièrement bien rythmée. Les émotions liées au décès tragique du père s’entremêlent brillamment avec le suspense et le fantastique. L’intrigue progresse petit à petit et on se retrouve très vite happé par cette histoire étrange touchant des gens comme tout le monde.

En ce qui concerne les dessins de Gabriel Rodrigez, ils sont réalisés avec beaucoup de talent. Ils retranscrivent tellement bien l’ambiance de Joe Hill qu’il semblerait que la collaboration entre les deux hommes soit un cadeau du destin. Gabriel Rodrigez utilise un savant mélange de grandes et petites cases qui permettent, par moment, de se focaliser sur les personnages et les lieux puis de jouer sur la peur quand on ne s’y attend pas forcément.

Locke & Key : Bienvenue à Lovecraft est un premier album plus que réussi qui s’avère être un indispensable pour tous fans de récits d’horreur et de fantastique.

L’auteur:

Joseph Hillstrom King, connu sous le nom de Joe Hill est un écrivain de fantastique et d’horreur américain. Fils du très célèbre Stephen King, Joe Hill est né le 4 juin 1972 à Hermon dans le Maine. Ce fils d’écrivain a remporté plusieurs prix grâce à ses romans, recueils de nouvelles et bandes-dessinées dont le prix du meilleur scénariste pour Locke & Key. Le premier tome de cette série  est écrit par Joe Hill et dessiné par Gabriel Rodriguez, dessinateur chilien ayant reçu le prix du meilleur dessinateur/encreur pour Locke & Key.

Le détail: 

Locke & Key : Bienvenue à Lovecraft (HiComics) a connu un franc succès. Si bien qu’un certain nombre de projets d’adaptation ont été planifiés. Le choix s’est porté sur une série télévisée. La chaîne 20th Century Fox Television a donc décidé de produire un pilote avec les studios Dreamworks TV et K.O. Des acteurs tels que Miranda Otto, Sarah Bolger, Nick Stahl ou encore Jesse McCartney participent à ce projet qui fut diffusé lors du festival San Diego Comic-Con. Bien que le public ait plutôt bien accueilli ce pilote, le projet n’a pas été retenu. De plus, les coûts de production étant trop élevés, le projet tomba tout simplement à l’eau. Toutefois, le studio Universal souhaiterait en faire une adaptation au cinéma.

La parenthèse: 

Joe Hill a un style bien à lui. Il puise ses inspirations directement chez son père. Sa passion pour le fantastique et l’horreur ne sont plus à démontrer. Locke & Key : Bienvenue à Lovecraft fait donc partie des bandes-dessinées à lire au moins une fois dans sa vie. Si vous avez aimé ce premier album, alors nous vous conseillons de lire les 5 suivants. Du même auteur, vous apprécierez également la série The Cape ou encore Thumbprint. Dans le même registre, vous trouverez la série de bandes-dessinées Preacher de Garth Ennis et Steve Dillon. Ou encore l’Étrange vie de Nobody Owens de Philip Craig Russell et Neil Gaiman.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *