Lost Paradise (Toru Naomura)

Un shonen étonnant! 17/20

Lost Paradise est un manga de type shônen crée par Toru Naomura et publié entre 2012 et 2013 par les éditions Ki-oon (version française) . La série est complète en six tomes et ne possède aucune adaptation anime pour le moment.

Le synopsis :

Depuis sa petite enfance Sora Himoto est différente. Tandis que les autres fillettes rêvent d’être de belles et fragiles princesses, Sora, quant à elle, ne souhaite qu’une chose : devenir un vaillant chevalier capable de rendre justice. Jamais notre héroïne n’aurait pensé que son souhait devienne réalité…

Plusieurs années plus tard, la belle lycéenne de 16 ans se retrouve transférée à l’Académie Utopia, un prestigieux établissement qui ne compte que l’élite du pays. Enthousiaste à l’idée de retrouvée une ancienne amie d’enfance ainsi que d’étudier à ses côtés, Sora déchante rapidement en découvrant la face caché de ce lieu à l’apparence si fantastique.

En effet, l’école toute entière serait l’objet d’un jeu de réalité virtuelle appelé Hexagram dans lequel les filles ne sont que de simples armes aux mains des garçons qui les traitent avec mépris et qui ne se gênent pas pour les maltraiter. Indignée devant le comportement intolérable des étudiants masculins et révoltée par le silence des adultes, Sora décide de se rebeller face à ce système en devenant le chevalier qu’elle rêvait tant d’incarner.

Malgré le dur combat que mène l’héroïne elle se retrouve bien vite entourée d’étudiantes l’aidant et l’accompagnant dans sa quête contre le redoutable L, chef du conseil des élèves.

Une chose est sûre : Sora ne va pas laisser  Utopia continuer sur cette voie…

La critique :

Ce manga réserve beaucoup de surprises… Tout d’abord, il faut reconnaître que les dessins sont un vrai plaisir pour les yeux ! (les finitions sont faites par ordinateur ce qui pourrait expliquer certaines choses…). Les expressions des personnages sont belles et les sentiments parfaitement transcrits !

Ensuite le scénario…ah ce scénario ! Comme je l’ai dit plus tôt il m’a beaucoup étonné ! Ce manga pourtant décrit comme étant un shônen se rapprocherait plus, à mon humble avis, du shôjo-ai (shôjo traditionnel qui parle cependant de relations sous-entendues ou de fortes amitiés entre deux femmes). En effet la relation qu’entretient Sora avec les autres filles peut très vite faire penser à une sorte de harem…

Bref revenons au scénario : étonnant. Je ne trouve pas d’autre mot pour définir l’histoire inventée par Toru Naomura. Durant la série on ne peux que s’attacher facilement aux étudiantes d’Utopia. Effectivement, nous découvrons, petit à petit, leur histoire personnelle ainsi que leur combat quotidien contre la persécution masculine. Et toutes ces adolescentes se trouvent être de véritables forces de la nature et ce malgré leurs apparences parfois fragiles ou leur sourires feints.

Quant à Sora Himoto son tempérament de feu et son éternelle optimisme ne peuvent qu’attendrir. Déterminée, elle est un exemple de motivation et ne lâche jamais rien. C’est peut-être la raison pour laquelle ce personnage nous paraît si sympathique !

Enfin je ne pense pas que cette série ne soit qu’un simple manga. Au-delà du côté sci-fi de l’Hexagram et merveilleux du conte, Lost Paradise traite de sujets bien réels tels que le machisme ou encore le ijime (nom japonais désignant les brimades que subissent les personnes étant différentes et donc exclus d’un groupe).

Même si la série conserve un côté léger et une pointe d’humour pour la forme, le fond est, quant à lui, bien plus sombre et malheureusement d’actualité. Bien sûr, il n’existe pas de machisme de cet envergure dans nos pays Européens ou  »Pays du Nord » cependant il ne faut pas oublier que dans certaines autres régions de notre globe terrestre il reste anodin de traiter une femme comme un animal ou un vulgaire objet.

En conclusion je recommande Lost Paradise aux jeunes filles de plus de 14 ans (certaines scènes à connotations sexuelles pourraient choquer les plus jeunes), qui aiment les personnages à fort caractère et qui sont fans de scénario emplis d’action !

Alors retrouvez le combat de Sora contre le système machiste d’Utopia et le vicieux L dans Lost Paradise (tome 1 à 6 disponibles en librairie).

(Extrait : http://www.manga-sanctuary.com/lecture/107/lost-paradise-1.html#/5/)

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *