Lubin, pourfendeur de dragons (ou presque) (Laurent Souillé)

Un album qui se joue des clichés véhiculés par les contes traditionnels! 16/20

Le résumé :

L’histoire d’un chevalier qui veut conquérir le cœur de la princesse en se battant contre un dragon. Mais ni le dragon, ni même Lubin le chevalier et encore moins la princesse ne correspondent à l’idée que l’on se fait habituellement de ces personnages de contes !

La critique :

Lubin, pourfendeur de dragons (ou presque) est avant tout autre chose une histoire qui prend un malin plaisir à déconstruire tous les clichés véhiculés par les contes traditionnels. Il y sera pourtant bien question de dragon, de chevaliers et de princesse. Mais ceux-ci n’ont pas grand-chose à voir avec les stéréotypes habituels. Ici, le dragon n’aspire qu’à la paix, le chevalier est certes courageux, mais pas vraiment à l’aise lorsqu’il s’agit de se battre, et la princesse n’a que faire d’un soi disant prince charmant.

Un album résolument moderne donc, servis par des illustrations qui le sont tout autant. En effet, à la fois simples, merveilleusement colorée et pleine de drôlerie, elles accompagnent parfaitement cette histoire qui tord le cou aux stéréotypes.

En bref, un joli album pour rappeler aux petits garçons et aux petites filles qu’aucune activité n’est l’apanage d’un genre ou de l’autre et qu’ils sont libres d’être tels qu’ils ont envie d’être sans se soucier de devoir rentrer dans une certaine conformité. A découvrir dès 6 ans et même un peu avant !

L’auteur :

Laurent Souillé est un auteur français. Écrivant aussi bien en solo qu’avec son frère jumeau Olivier, il est particulièrement versé dans la féerie et la fantasy.

Le détail :

Lubin, pourfendeur de dragons (ou presque) (Kaléidoscope) est dédié aux enfants atteints du syndrome de Williams, une maladie génétique orpheline. En 2016, avec Moi, Ernest, un très bel album, dont le personnage principal est atteint du syndrome de Williams, Laurent Souillé attirait notre attention sur cette maladie qui touche des milliers d’enfants de par le monde.

La parenthèse :

Si vous cherchez d’autres livres qui s’amusent à détourner les codes du conte traditionnel, nous ne pouvons que vous conseiller Rouge dans la ville. Pour d’autres histoires de dragons, laissez vous tenter par Dragons au boulot ! ou encore Un dragon pour Noël.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *