Magasin Général : Marie ( Régis Loisel)

Une bande dessinée pleine d’émotions! 15/20

Le synopsis:

L’histoire de Magasin Général : Marie se déroule au Québec, dans un petit village de deux cent personnes et se centre sur le personnage de Marie. Veuve du jour au lendemain, la jeune femme doit apprendre à vivre avec son chagrin. Suite au décès de son époux, Marie se voit hériter du seul magasin du village, le Magasin Général. Dotée, malgré tout, d’une extrême gentillesse, la jeune femme offre son aide à un étranger venant d’arriver au village. Peu à peu, ce petit village québécois va s’ouvrir et Marie va goûter au bonheur, à l’amour et à la joie de vivre.

La critique: 

Magasin Général : Marie c’est l’histoire d’une jeune femme : Marie Ducharme qui se retrouve à gérer le magasin général du village après la mort de son mari Félix Ducharme. Ce magasin vend de tout à tout le monde et est donc véritablement indispensable pour cette petite bourgade. Marie doit donc gérer son deuil tout en s’occupant du magasin général.

Ici, Régis Loisel et Jean-Louis Tripp n’ont pas proposé une histoire complexe. Point de grandes aventures, pas une once d’horreur ou de fantastique. Juste de la simplicité et beaucoup d’émotions. Car oui Magasin Général c’est un melting pot de sentiments, de bouleversements, de joie, de tristesse. Il dresse le portrait de gens normaux vivant dans un petit village québécois avec leur petit quotidien routinier.

Au fil de l’histoire on s’attache à ces personnages tous aussi attachants que différents. Bien que la veuve Marie soit le cœur de cette histoire, on se prend très vite à vouloir en savoir un peu plus sur le bossu ou encore le nouveau curé. Cet album n’a pas besoin de plus pour plaire. Des personnages attachants auxquels on peut s’identifier, un petit village paisible où il ne semble jamais rien pouvoir arriver, une histoire assez simple mais bourrée d’émotions. Que demander de plus ?

À côté de cela, il y a les dessins, pas forcément époustouflants aux premiers abords mais qui retranscrivent bien les situations, les lieux et les personnages. Un coup de crayon qui peut ne pas plaire à tout le monde  mais au-dessus duquel il faut passer afin d’apprécier pleinement ce premier tome. Ainsi, Magasin Général : Marie s’apparente plus à un conte, une poésie qui pourra surprendre n’importe quel lecteur.

L’auteur: 

Magasin Général : Marie (Casterman) est une bande-dessinée réalisée à quatre mains. En d’autres termes, elle est réalisée par deux français, Régis Loisel et Jean-Louis Tripp qui ne sont autre que les scénaristes et les dessinateurs. Ils réalisent le travail conjointement.

Régis Loisel est un dessinateur et scénariste de bande-dessinée né le 4 décembre 1951. Sa toute première planche a été publiée à ses 20 ans dans les Pieds Nickelés Magazine. Pendant de nombreuses années, Régis Loisel collabore avec d’autres personnes sur des projets plutôt variés (vignettes de Malabar, sérigraphies, bandes-dessinées, affiches de théâtre, illustrations de presse…). Entre illustrations ou écriture de scénarios pour d’autres dessinateurs, Régis Loisel est une personne très active qui a déjà reçu plusieurs distinctions.

Jean-Louis Tripp, quant à lui, est un dessinateur et scénariste de bande-dessinée mais aussi un sculpteur et un peintre. Né le 4 février 1958, cet homme a oscillé entre sa passion pour le  dessin et l’écriture et celle de la sculpture et la peinture. Tantôt abandonnant l’une pour l’autre et vice-versa. En 2003, Jean-Louis Tripp décide de quitter la France pour rejoindre le Québec où il devient professeur en bande-dessinée. C’est à Montréal qu’il fait la rencontre de Régis Loisel avec lequel il partage un atelier.

Le détail:

Magasin Général : Marie a une particularité, celle d’être réalisé à quatre mains. Régis Loisel et Jean-Louis Tripp possède deux styles très différents mais qui se complètent malgré tout. C’est donc pour cela que les deux scénaristes/dessinateurs ont décidé de collaborer ensemble sur la série Magasin Général. D’après leurs dires, cette collaboration a donné naissance à un véritable auteur virtuel à part entière. Le travail sur Magasin Général s’est effectué en deux temps. D’abord, Régis Loisel réalise toutes les cases d’une planche, en noir et blanc de la même manière qu’un storyboard puis, Jean-Louis Tripp les reprends à sa manière. Dans chaque album de la série, au tout début, l’une des planches est présentée dans les deux étapes de conception, en noir et blanc.

La parenthèse: 

Magasin Général : Marie est une histoire qui touche tout le monde. Amour, amitié, sincérité, solidarité, bonheur; tant d’émotions que Régis Loisel et Jean-Louis Tripp ont réussi à nous faire partager. Si vous avez apprécié la légèreté et la simplicité du scénario et des dessins de ces deux artistes, alors vous aimerez La quête de l’oiseau du temps de Serge Le Tendre et Régis Loisel. Sinon, dans un tout autre registre mais proposant une trame scénaristique pleine de bon sens, nous vous conseillons L’Échappée de Grégory Mardon.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *