La Malédiction de l’anneau d’or (Fred Bernard)

Un rêve qui devient cauchemar. 14/20

Résumé :

Cornélia est une jeune fille aveugle. Avec Virginia, elles sont comme deux sœurs et sont toutes deux orphelines. Jack le corbeau est sauvé par Cornélia alors qu’il allait se faire dévorer par un chat. Les deux jeunes filles sont fascinées par la légende de l’Anneau d’or… Jack qui peut voler va les aider à trouver leur chemin dans le labyrinthe qui mène aux ruines du temple.

L’élégant Génius venait régulièrement à l’Orphelinat pour apporter de nouveaux ouvrages pour la bibliothèque. Il offrit à Cornélia un mystérieux grimoire.

Cornélia réussit un jour à extirper l’Anneau d’or de l’œil dans lequel il était prisonnier. L’amitié entre Cornélia et Virginia est alors compromise. Qu’apportera cet anneau magique à la jeune fille ?

La critique :

  • Une mise en page très soignée
  • Une illustration par double page
  • Une très belle histoire d’amitié
  • Un album grand format avec des détails en relief et dorés
  • Un anneau très convoité qui ne fait en réalité que des malheureuses
  • Il manque cependant quelques précisions au niveau de l’histoire

L’auteur :

Fred Bernard est un auteur expérimenté, il a reçu de nombreux prix. Sa collaboration avec François Roca a débuté en 1996 avec La Reine des fourmis a disparu.

L’illustrateur :

François Roca a commencé par la peinture puis c’est consacré à l’illustration. Un autre album créé avec Fred Bernard reçoit le prix Baobab (2001) et Goncourt jeunesse (2002) : Jésus Betz.

L’éditeur :

Albin Michel Jeunesse publie depuis 1996 les albums de ces deux collaborateurs.

Public visé :

A partir de 6 ans.

Masscritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *