Max et lapin – Et moi quand je serai grand (Astrid Desbordes)

Une imagination sans limite ! 17/20

Le résumé :

Max passe la journée en tête à tête avec son papa. Comme toujours, Max a plein de choses à dire. Et rapidement, il se lance dans le futur. En s’inspirant de ce qu’il a sous les yeux, le jeune garçon explique ce qu’il fera quand il sera grand. Ainsi, devant son appétissante religieuse, il lance à son papa : « Quand je serai grand, je serai un grand pâtissier. Je ferai des gâteaux célèbres dans le monde entier. » Sur ces mots, son père se laisse aussi aller à la confidence. À tour de rôle, les deux compères auront des rêves de plus en plus fous et nous réserveront le meilleur pour la fin !

La critique :

  • Un petit garçon plein d’entrain qui n’a peur de rien
  • Une complicité père-fils tout à fait adorable
  • Les illustrations de Pauline Martin toujours aussi appréciées des enfants mais aussi des parents
  • Des pages à déplier pour une vue panoramique des pensées de Max et de son papa
  • Un sujet qui passionne les enfants : imaginer ce qu’ils feront comme métier quand ils seront adultes
  • Des destins totalement différents qui inciteront les lecteurs à dialoguer pour savoir ce qu’ils voudront devenir
  • Une fin essentiel : le retour au présent, pour ne pas quitter trop top l’insouciance des jeunes enfants

L’illustratrice :

Pauline Martin est directrice artistique, auteure et illustratrice jeunesse. Nous avions déjà découvert ses illustrations avec Ce que papa m’a dit, Ce que j’aime vraiment et Max et lapin – Même pas peur gros loup poilu !

L’auteure :

Astrid Desbordes n’a pas toujours été auteure jeunesse. En effet, après avoir fait des études de philosophie, elle est devenue éditrice en science humaines et en littérature jeunesse. Elle écrit de nombreux livres pour enfants et collabore régulièrement avec Pauline Martin.

L’éditeur :

Nathan nous propose un nouveau titre de Max et lapin et c’est avec un grand plaisir que nous découvrons une nouvelle fois le talent de Pauline Martin associée à Astrid Desbordes.

Public visé :

À partir de 2 ans.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.