Miraï ma petite sœur (Mamoru Hosoda)

Un album qui met l’accent sur la difficulté de partager ses parents avec ses frères et soeurs. 15/20

Le résumé :

Kun est heureux avec ses parents jusqu’au jour où sa petite sœur naît. Depuis qu’elle est arrivée, son papa et sa maman ne s’occupent plus de lui ! En plus, elle est trop petite pour jouer avec lui. Et ses parents lui disent de ne pas faire de bruit pour qu’elle puisse dormir.

Kun s’enfuit alors dans le jardin où il se passe de bien drôle de choses… Il rencontre un homme mystérieux qui dit s’appeler le Prince. Lui aussi s’est trouvé dans la même situation que Kun ! Il fait aussi la connaissance de Miraï une adolescente, d’une jeune fille de son âge et d’un jeune homme mystérieux ! Kun vient de découvrir son arbre généalo-magique, qui l’aidera fortement à faire de la place à sa petite sœur.

La critique :

  • Les illustrations sont extraites directement du film de Mamoru Hosoda et sont franchement magnifiques
  • L’histoire ne peut que nous faire réfléchir et nous replonger dans notre propre enfance
  • Le petit Kun a une position légitime, tout a changé pour lui et il n’y voit aucun côté positif ! Alors qu’il se faisait une joie d’accueillir sa petite sœur, il s’aperçoit qu’elle est bien trop petite pour jouer avec lui et en plus elle monopolise l’attention de ses parents
  • Un album fabuleux qui donne envie de découvrir le film d’animation
  • Un livre qui parle d’un sujet fort : la naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur
  • Petit bémol, même si l’histoire est tout à fait compréhensible, elle manque parfois de détails

Le réalisateur :

Mamoru Hosoda est diplômé de l’Université des beaux-arts de Kanazawa. Son premier film sort en 1999 ; Digimon Adventure. En 2000, il se fait connaitre grâce au deuxième opus de sa saga. Mais c’est en 2006 avec La Traversée du Temps qu’il se fait connaître dans le monde entier. En 2011, il crée son propre studio d’animation : Studio Chizu. C’est là que verront le jour Les Enfants Loups – Ame et Yuki (2012) ainsi que Le Garçon de la Bête (2015).

L’éditeur :

Les éditions nobi nobi ! nous font découvrir un des chef d’œuvre de Mamoru Hosoda à travers un album jeunesse. Après Mary et la fleur de la sorcière, c’est le deuxième film d’animation retranscrit en livre que nous découvrons.

Public visé :

À partir de 8 ans.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *