Mon ours (Ilya Green)

Une vie sauvage. 14/20

Le résumé :

Une petite fille nous raconte sa vie, ou du moins son univers. Avec son ours, elle se trouve très sauvages. Parfois, dans la forêt où elle vit (un petit buisson dans le jardin), elle peut aussi bien croiser des tigres (des chats) que des fourmis (là, ce sont réellement des fourmis). Ils grimpent aux arbres (enfin surtout son ours en fait) et pêchent des poissons dans la rivière (ce sont des feuilles dans une petite piscine). Quand papa arrive avec le goûter, tous les deux se cachent.

Vous l’aurez compris, comme tous les enfants, cette jeune fille a une imagination sans limite et son jeu lui permet de découvrir le monde !

La critique :

  • L’univers créé par l’illustratrice Ilya Green est délicat et agréable à observer
  • Une invitation au jeu et au faire semblant que les enfants aiment tant
  • Des illustrations épurées qui vont à l’essentiel et qui répondent à un texte court et énigmatique
  • Un livre tout cartonné aux bords arrondis pour être mis dans les mains des tout petits le plus tôt possible !
  • Une jeune fille qui a trouvé un allié dans son jeu : son ours

L’auteure/illustratrice :

Ilya Green est une auteure et une illustratrice jeunesse. Dans la même veine et aux éditions Nathan, elle a déjà publié Mon bébé et Mon château. Chez Didier Jeunesse, elle a également illustré les albums de Bulle et Bob, des livres-CD qui nous racontent les aventures d’un frère et d’une sœur complices.

L’éditeur :

Nathan nous propose ici un album empreint de douceur et de poésie. Une ode à l’enfance et à ses nombreux jeux, qui font fonctionner l’imagination, développer les sens et grandir, tout simplement !

Public visé :

À partir de 2 ans.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
 Page Facebook : Masscritics
 Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *