Quand la reine chante les abeilles dansent (Véronique Maciejak)

Un roman-coach dédié à tous les parents. 18/20

Le résumé :

Marie a laissé sa carrière de côté pour se consacrer à sa famille. Ce choix, elle l’a fait pour s’épanouir et voir grandir ses enfants. Mais depuis un moment, cet épanouissement, elle n’y croit plus. D’une part, elle a l’impression de crier du matin au soir et de ne plus avoir de moment privilégié avec chacun de ses enfants. D’autre part, elle n’a plus de moment à elle… Certains y croiront, d’autres pas, mais c’est pourtant son quotidien. Rapidement, sa petite vie monotone va changer grâce à une de ses voisines. Elle trouvera des clés pour mieux diriger sa vie, s’épanouir avec ses enfants et rendre sa petite famille heureuse.

La critique :

Femme au foyer, le job rêvé diraient certains… La journée entière pour se prélasser sur son canapé devant des séries Netflix ! Allez en parler à Marie et à toutes ses femmes (et ses hommes) au foyer qui n’ont en réalité pas une minute à eux. Au programme : du linge, du ménage, des préparations de repas, des journées taxis et du café froid bien évidemment ! Certains diront que c’est une question d’organisation, ou de maniaquerie (est-il vraiment nécessaire de faire briller sa maison tous les jours ?). Pourtant, aux yeux du plus grand nombre, une personne qui reste à la maison a le temps, alors « elle peut bien faire ça non, elle n’a que ça à faire ! ».

Marie a la chance d’avoir une super voisine qui connait les difficultés que peuvent connaître les jeunes mamans. C’est elle qui se rend compte que Marie est au bord du burn-out parental. Un jour, elle l’inscrit à un programme de « remise en forme ».

Ce programme est tout à fait original : une semaine pour se reposer, se faire chouchouter et trouver des clés pour les petits soucis parentaux. Marie va tomber de haut. Elle qui aime tout anticiper et que tout soit planifié… Son petit séjour va la sortir de sa « zone de confort ».

Ce roman de développement personnel est tout à fait enrichissant. Il permet de se rendre compte qu’aucun parent n’est parfait et surtout, qu’il est vital de prendre soin de soi pour mieux prendre soin des autres. Les lecteurs y trouveront des clés pour désamorcer des crises avec des touts petits grâce à des mises en situations très justes. Il est également question des adolescents. Plus de 30 outils vous sont proposés autour de la parentalité.

J’ai adoré lire ce roman dans lequel j’ai très vite pu m’identifier. Ce qui m’a vraiment plu, ce sont les échanges entre les différents parents autour d’une même situation ou d’un même souci. On a tous en tête la maman parfaite ou du moins la maman qu’on voudrait être… Mais il est souvent difficile de l’être ! En cause : le manque de sommeil, le manque de temps pour soi, les soucis extérieur… Ce livre nous remonte le moral et nous donne de nombreuses astuces pour être mieux dans notre quotidien de parents.

L’auteur :

Véronique Maciejak a travaillé près de dix ans dans l’univers des médias. Elle s’est formée en coaching parental et à diverses techniques relationnelles. Quand la reine chante les abeilles dansent est son troisième roman de développement personnel.

Le détail :

En fin d’ouvrage, vous retrouverez tous les exercices qui ont été proposé à Marie lors de son séjour au « Repos de Gaïa ». Il n’y a plus qu’à !

La parenthèse :

Si vous êtes à la recherche de roman de développement personnel, n’hésitez pas à aller découvrir les deux autres romans de Véronique Maciejak : N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie, Les étoiles brillent plus fort quand on y croit vraiment.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

 

Une réflexion sur “Quand la reine chante les abeilles dansent (Véronique Maciejak)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *